Derniers articles

Qui a dit « Diane en Anne et Anne en Diane puisse être » ? L’auteur de la citation

Consulter Masquer le sommaire
« Diane en Anne et Anne en Diane puisse être »… est une citation énigmatique reprise dans diverses œuvres artistiques. D’où vient-elle ? Que signifie-t-elle ? Qui en est l’auteur ? Autant de questions qui méritent un éclaircissement…

Une expression poétique et mystérieuse aux interprétations multiples

La paternité de cette citation reviendrait à Etienne JODELLE (1532-1573) dans sa poésie intitulée « Des trois sortes d’aimer la première exprimée ». Le poème se termine ainsi :

L’autel même de mort ferait foi de ceci,
Que l’autel de Foi montre. A jamais donc ainsi
Diane en Anne, et Anne en Diane puisse être.

L’interprétation de cette expression sibylline trouve généralement sa réponse dans une métaphore de transformation. Elle évoquerait l’idée que 2 personnes puissent être à ce point compatibles l’une avec l’autre qu’elles seraient presque interchangeables.

  • Les 2 prénoms, Diane et Anne dont il est question dans la citation, feraient référence aux 2 figures majeures du panthéon gréco-romain. Diane, déesse grecque de la chasse, de la lune, de la nature sauvage et des accouchements est ici associée à Anne, déesse romaine de la fertilité, de l’amour et de la passion. L’expression Diane en Anne, et Anne en Diane puisse être évoquerait donc une union symbolique, une fusion mythique entre ces 2 déesses pourtant différentes.
  • Anne pourrait être aussi vue sous les traits d’Anne de Bretagne, reine de France mythique au destin fascinant, connue pour sa beauté et son intelligence exceptionnelle.
  • Enfin, une autre interprétation s’accorderait à dire que Anne ne serait qu’un prénom féminin commun. Dans ce cas, il s’opèrerait comme une transformation physique, un échange d’identité de la déesse Diane incarnée en Anne, sous les traits d’une simple mortelle. La citation s’appliquerait aussi au genre humain pour décrire la fusion totale entre 2 êtres.
Lire :  Coupe de cheveux petit garçon : comment procéder ?

Qui est Etienne JODELLE, le père de cette expression ?

Comme cité précédemment, l’expression Diane en Anne, et Anne en Diane puisse être revient à Etienne JODELLE, Sieur du Lymodin, un poète et dramaturge français, né à Paris en 1532. Il fut membre de la Pléiade, un groupe de 7 poètes illustres, orchestré par Pierre de Ronsard.

Au XVIème siècle, la Pléiade réunit plusieurs poètes français soucieux de mettre en valeur en les renouvelant, la langue française et la poésie française en s’inspirant des mythologies et littératures antiques, grecques et latines. Des noms illustres comptaient parmi les membres de cette confrérie. Sous l’égide de Ronsard et de ses amis, Joachim du Bellay, Jacques Peletier du Mans, Rémy Belleau, Antoine de Baïf, Pontus de Tyard et Étienne Jodelle, la poésie française retrouve ses lettres de noblesse.

Visionnaire et novateur, Etienne JODELLE a joué un rôle clé dans l’univers du théâtre, en introduisant notamment les alexandrins (vers de 12 syllabes) dans la tragédie. Il fut le premier à utiliser cette forme très rare et très recherchée de poésie dans les pièces tragiques. L’influence d’Etienne JODELLE marqua véritablement le développement du théâtre classique français.

Les œuvres marquantes d’Etienne JODELLE

Émule de Ronsard, Etienne JODELLE au caractère fantasque et arrogant, est considéré comme le jeune prodige de la Pléiade. Véritable pionnier du théâtre humaniste on lui doit notamment « Cléopâtre captive », une tragédie en 5 actes sortie en 1553. La principale originalité de cette œuvre, dont les fondements s’inspirent de la farce médiévale, réside dans sa modernité. Dans cette pièce dont l’action se situe à Paris, la peinture des mœurs contemporaines tient une large place.

Lire :  Assurance décennale : que faut-il savoir ?

Il est aussi l’auteur de « L’Eugène », une comédie humaniste sortie en 1533 également. Frôlant parfois la farce, cette comédie a constitué un moment fort dans l’histoire de la Pléiade.  » L’Eugène  » ouvrit la voie au théâtre classique français.

Etienne JODELLE est aussi reconnu pour ses nombreux poèmes d’amour et ses poésies regroupés dans l’édition de 1574 sous le titre  » Les Amours d’Estienne Jodelle, Parisien « . Cet ouvrage signe véritablement le talent et la verve poétique de JODELLE. Il se compose de chansons, d’une ode, d’une élégie mais surtout de 47 sonnets parmi les plus beaux et les plus originaux de la poésie française.

Les nombreux succès de début de carrière furent néanmoins suivis de revers et de désillusions tout au long de la vie d’Etienne JODELLE. Malheureusement, le poète ne connut véritablement reconnaissance et gloire qu’après sa mort. En effet, ses œuvres et notamment ses plus beaux sonnets, ne seront publiés qu’en 1574, soit un an après sa mort. Il s’éteint à Paris dans la pauvreté en 1573.

Aujourd’hui, l’impact des œuvres d’Etienne JODELLE sur le théâtre français est unanimement reconnu.

Une citation reprise plus tard dans une œuvre de Molière

On retrouve la citation « Diane en Anne et Anne en Diane puisse être » dans la pièce de théâtre, « les Fâcheux » de Molière. Cette comédie-ballet fut commandée par le surintendant des finances Nicolas Fouquet pour la somptueuse fête donnée en son château de Vaux-le-Vicomte le 17 août 1661 en l’honneur du roi Louis XIV. Dans cette pièce en 3 actes, défile une dizaine de « fâcheux », des importuns qui, sous les prétextes les plus variés, empêchent Eraste, un jeune gentilhomme de parler à Orphise dont il est amoureux. Ses projets de mariage contrariés par le tuteur de la jeune fille se terminent bien puisque Eraste obtient la main de sa bien-aimée à la fin du 3ème acte.

Lire :  Assurance habitation : quelle est l'importance de l'assurance habitation ?

L’expression Diane en Anne, et Anne en Diane puisse être a été reprise et popularisée à travers cette pièce de Molière dans le dernier acte lorsque les deux personnages principaux, animés et transfigurés par l’amour, semblent ne former plus qu’un.

Si la citation Diane en Anne, et Anne en Diane puisse être fascine autant c’est surtout parce qu’elle est ambigüe et peut être interprétée de diverses manières. Liberté est laissée à chacun de lui donner un sens personnel et unique…

Partagez votre avis

Vous êtes ici : Accueil » Qui a dit « Diane en Anne et Anne en Diane puisse être » ? L’auteur de la citation