Comment trouver un rachat de crédit pas cher ?

Pour acheter une nouvelle voiture, acquérir un bien immobilier ou commencer un nouveau projet professionnel, la solution est souvent de demander un prêt bancaire.
Toutefois, il arrive qu’à cause de circonstances atténuantes, ce remboursement devienne problématique. Il est alors de recourir au rachat de crédit.

Qu’est-ce que le rachat de crédit ?

Le rachat de crédit est pris en charge par les banques. Ainsi, si vous avez obtenu un prêt immobilier ou un crédit véhicule auprès d’une banque, il est possible de faire appel à une autre enseigne bancaire ou à un courtier spécialisé en rachat de crédits.
Dans cette perspective, on cite deux cas de figure. Il s’agit soit d’un un rachat simple présenté avec des conditions plus avantageuses, soit du regroupement de multiples prêts pour n’en faire qu’un seul.

Quelles conditions pour obtenir un rachat de crédit ?

Pour être sûr de voir votre demande acceptée, il faut détenir un dossier solide. En plus d’un historique bancaire en règles, il faut vérifier si votre situation répond aux conditions exigées afin de mettre toutes les chances de votre côté.

En effet, le rachat de crédit est fait selon des conditions prédéfinies :

– Avoir un minimum de 2 crédits en cours
– La somme totale doit être comprise entre 5 000 et 90 000 euros.
– Se retrouver avec un taux d’endettement qui ne dépasse pas les 33 % après opération
– Ne pas être fiché à la Banque de France

Que faire si vous êtes fiché ?

Qu’appelle-t-on FICP

Le FICP est le fichier des incidents de remboursement des crédits. Votre nom se trouve sur ce fichier en cas de non-paiement de deux mensualités consécutives du crédit ou d’une échéance non-mensuelle pendant plus de 60 jours.
Face à l’une de ces situations, votre prêteur vous avertit de son intention d’inscrire votre nom au FICP, qui se fait auprès de la Banque de France.
Cette éventualité vous donne une fenêtre de 30 jours pour régler le paiement en question et éviter ainsi que votre nom soit inscrit.

Fiché au FICP : les solutions de financement

Les solutions de financement concernant les personnes fichées au FICP dépendent de la situation de logement. Pour les locataires, il est possible que les banques envisagent de financer un locataire fiché à condition qu’il ait un historique bancaire impeccable.
Concernant les propriétaires, certaines banques acceptent de racheter le crédit à condition de la mise en garantie du domicile. Aussi, il faut vérifier que le niveau d’endettement après opération soit situé entre 40 et 45 %.

Racheter un crédit : Les taux proposés

Avant de contacter un organisme financier pour le rachat de votre crédit, il est conseillé de vérifier les taux mis en place. Il en existe 3 types :

– Le TAEG (taux annuel effectif global) : Avant de vous décider, il faut tenir compte du TAEG en comparant les offres disponibles sur le marché. Cela englobe le coût total du crédit qui inclut le taux nominal et tous les frais s’y rattachant (frais d’intermédiation, coût des garanties, etc.).
– Le taux nominal : il s’agit des intérêts d’un prêt.
– Le taux d’usure : c’est le TAEG maximal que les établissements bancaires sont autorisés à appliquer au moment d’accorder un crédit. Il est mis en place pour protéger l’emprunteur.