Comment calculer les frais de notaire pour un fond de commerce ?

Vous voulez acquérir un fonds de commerce ? Et bien, il est important de savoir que, tout comme l’immobilier classique, l’acheteur d’un fonds de commerce doit s’acquitter de Frais de notaire. Par définition, le fonds de commerce est un ensemble d’éléments incorporels ou corporels qui sont affectés par l’exploitation d’une activité commerciale / industrielle.

Chaque élément qui compose cette activité, fait l’objet d’un acte de cession. Lorsqu’une personne veut faire  l’acquisition d’un fonds de commerce, elle doit faire un compromis de vente. En général, le délai entre la signature de la vente et la signature de la cession définitive, est de 3 mois.

Quels sont les frais de notaire pour un fonds de commerce ?

frais de notaireLors de l’achat d’un fonds de commerce, les frais de notaire sont composés de :

  • Taxes
  • Débours
  • Honoraires

Les taxes représentent les frais du notaire qui sont payés à la caisse de l’État, les Collectivités Locales, et le Trésor Public. Les droits sont appliqués lors d’un enregistrement d’un acte de cession :

  • Dans le cas où le fonds de commerce fait moins de 23 000 euros, les frais de taxes sont de 0 % ;
  • Dans le cas où le fonds de commerce fait entre 23 000 euros et 200 000 euros, les frais de taxes sont de 3 % ;
  • Dans le cas où le fonds de commerce fait plus de 200 000 euros, les frais de taxes sont de 5 %.

L’acheteur du fonds de commerce doit également prendre en considération, les frais des taxes de publicité, des timbres, de la TVA …

Une autre partie des frais du notaire concernent les débours. C’est les frais de la procédure avancée. Elle est liée à la formation du dossier, les frais du comptable, les frais des courriers, les frais des documents publics ….

Qui paye les honoraires du notaire ?

Les honoraires sont payés par l’acheteur pour l’accomplissement du travail. Au moment où tous les frais du notaire, sont calculés et réglementés par des lois précises, les honoraires, ne répondent à aucune règle, ni aucun barème, dans le cas de la cession. C’est des honoraires libres.

Les frais ne sont soumis à aucune réglementation tarifaire, s’il y a cession de commerce. C’est des honoraires libres, dit  honoraire  IV, faisant référence à l’article du décret.  Le calcul frais de notaire fond de commerce se fait librement par les deux parties. L’acheteur et le notaire estiment ensemble le montant des honoraires.

Ici, le notaire doit remettre à l’acheteur un document qui précise le montant estimé et une fois l’accord accompli, les deux parties le matérialisent avec une signature. L’acheteur est obligé ici, d’aborder cette question du montant, dès le départ, avec son notaire, pour éviter tout problème.

Cas où les frais de l’enregistrement sont réduitsfrais de notaire

Dans le cas d’un achat d’un fonds de commerce, d’une reprise d’une entreprise / société, dans une zone industrielle, ou dans une zone franche, les frais de l’enregistrement sont réduits :

  • Si le fonds de commerce coûte moins de 23 000 euros, le frais est estimé à 0 % ;
  • Si le fonds de commerce coûte moins de 107 000 euros, le frais est estimé à 1 % ;
  • Si le fonds de commerce coûte moins de 200 000 euros, le frais est estimé à 3 % ;
  • Si le fonds de commerce coûte plus de 200 000 euros, le frais est estimé à 5 %

Le calcul des frais de notaire pour un fonds de commerce

L’acquisition d’un fonds de commerce est une très bonne alternative pour se lancer dans le monde de l’entreprise sans devoir partir de zéro. En effet, l’avantage d’investir dans un commerce qui est déjà en place, c’est que vous pourrez récupérer la clientèle. Néanmoins, cette situation ne vous permet pas d’échapper à payer des frais de notaire, en plus de l’investissement dans le fonds de commerce et les factures liées au fonctionnement de votre commerce. Il faut l’avouer, ce n’est pas toujours évident de connaitre à l’avance le montant exact des frais de notaire, et pourtant c’est nécessaire de le budgétiser avant de se lancer dans l’aventure. Le calcul des frais de notaire comprend notamment :

  • les taxes versées à l’Etat
  • les débours
  • les émoluments

Les émoluments correspondent aux honoraires du notaire pour rémunérer notamment la rédaction des actes notariés. Ils ne représentent qu’une infime partie en comparaison aux taxes et débours. En effet, ces derniers comprennent entre autres, les frais liés à la constitution du dossier, le coût de nombreux documents (urbanisme, extrait cadastral, …), le passage d’un géomètre, le conservateur des hypothèques. En plus de cela, l’estimation des frais de notaire varie en fonction de la valeur du fonds de commerce que vous cherchez à acquérir. Mieux vaut donc se faire aider dans le calcul des frais de notaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici