6 manières de pratiquer le pranayama : qu’est6ce que le pranayama ?

Le pranayama est une branche du yoga qui se concentre sur le souffle et la respiration. Prana veut dire : l’énergie vitale (souffle) et yama veut dire : contrôle, donc pranayama veut dire, le contrôle de la respiration. Sa pratique a prouvé ses effets sur certaines maladies, telles que l’asthme mais aussi le stress, la dépression et l’anxiété, puisqu’elle contrôle les voies d’énergies vitales.

Des exercices faciles à effectuer à la maison

Certains exercices sont plus faciles que d’autres et peuvent être pratiqués à la maison.

Le kapalbhati

Inspirez pleinement par le nez, jusqu’à remplir complètement vos poumon, vous allez sentir votre diaphragme baisser et vos poumons qui gonfle votre thorax. Maintenant, expirez d’une façon précoce, plus tôt que l’expiration naturelle. Contractez les muscles de votre abdomen pour aidez l’air à sortir plus facilement. Elle doit se faire en temps moins important que l’inspiration. L’expiration est certes forcée, mais en aucun cas vous ne devez sentir une quelconque douleur. Répétez cette exercice pendant au moins un quart d’heure.

La respiration du cri (le bhastrika pranayama)

Cette exercice est un peu particulier. Vous devez adopter une certaine vitesse lors de la respiration. Commencez d’abord par inspirer pleinement jusqu’à ce que vos poumons se gonflent et là, expirez rapidement puis inspirez tout de suite, ensuite expirez encore une fois tout en restant rapide. Répétez ces mouvements pendant 10 minutes. Mais attention, les débutants ne doivent pas être trop rapide, cela mènera à l’hyperventilation. Adoptez un rythme adéquat, ensuite accélérez au fur et à mesure des séances.

Le bahya pranayama

Inspirez par votre nez jusqu’à ce que vous ressentiez votre abdomen gonfler, expirez maintenant fermement et avec force, mais sans douleur. Vous devez sentir l’air sortir de votre corps et votre corps se vider tout en baissant votre tête de façon à ce ce que votre menton touche votre poitrine. Relevez complètement votre tête vers l’arrière et inspirez profondément. Répétez cet exercice 5 fois.

Exercices professionnels

Ces exercices nécessitent un accompagnement par un professionnel :

  • Le bhramari pranayama
  • L’anulom ailom pranayama
  • L’udgeeth pranayama

Le bhramari pranayama

Commencez par fermer vos yeux tout en vous concentrant sur votre respiration. Mettez vos pouces sur vos oreilles et vos indexes sur vos sourcils et les reste des vos doigts tout au long de votre nez. Maintenant, inspirez profondément et sentez vos poumons se gonfler. Gardez cette air dans vos poumons et exercez une petite pression avec vos doigts sur votre nez en expirant depuis la gorge, et non pas du nez.

L’udgeeth pranayama

Respirez profondément, gardez cet air dans vos poumons gonflés un moment puis expirez très lentement depuis la gorge en prononçant le son (OM). Faîtes en sorte que le O soit plus long que le M.

L’anulom ailom pranayama

Bloquez votre narine droite avec votre pouce droit, inspirez profondément avec votre narine gauche jusqu’à sentir vos poumons bien gonflés, puis enlevez votre pouce et bloquez la narine gauche et expirez par la narine droite. Vous devez vous concentrer sur votre respiration et sentir vos poumons se vider. Maintenant, continuez à faire cet exercice en alternant les narines pendant au moins 15 minutes.