Brûlures après rapport sexuel : comprendre le mécanisme

Innastudio.com » Santé » Brûlures après rapport sexuel : comprendre le mécanisme

La douleur génitale associée avec rapport sexuel et éprouvée pendant ou après l’acte sexuel conventionnel est appelée la dyspareunie. Les patientes affectées de dyspareunie se plaignent d’un point douloureux, précis et localisé. La douleur fait alors qu’elles expriment un désintérêt général pour la sexualité.
Elle peut être primaire (douleur dès le premier rapport sexuel) ou secondaire (douleur se développant après une période d’activité sexuelle sans douleur). Cette douleur peut être complète (à chaque expérience sexuelle) ou situationnelle (avec certaines expériences ou certains partenaires). L’étiologie peut varier de simples problèmes anatomiques aux questions psychosociales complexes.

Brûlures après rapport sexuel : comprendre le mécanisme

Les causes des douleurs pendant les rapports sexuels

La cause principale de la dyspareunie chez les femmes avant 50 ans est la vestibulodynie vulvaire. Chez les femmes après 50 ans, l’atrophie vulvo-vaginale est la cause principale du dysfonctionnement sexuel. L’interaction entre les facteurs anatomiques, physiologiques, et psychologiques contribue à la présence d’un rapport sexuel douloureux.
Toutefois, les autres causes des douleurs vaginales restent encore quelque peu méconnues. Mais différents facteurs peuvent jouer un rôle prépondérant dans l’apparition de ces douleurs.

  • Les infections fréquentes au vagin (vaginites) et à la vessie (infection urinaire) ;
  • Des allergies ou l’utilisation de produits irritants (savons, douches vaginales, serviettes hygiéniques, détergents, crèmes…) ;
  • Des changements hormonaux (allaitement ou ménopause) ;
  • Les maladies des tissus (le lichen scléreux), maladies de la peau ou présence des fissures ;
  • Des facteurs psychologiques (stress ou anxiété) ;
  • Déchirure du périnée lors de l’accouchement ;
  • Une opération dans la région de la vulve ou du vagin ;
  • Un viol.

Manifestation des douleurs utérus après rapport

La dyspareunie peut être ressentie pendant ou après les rapports sexuels. Elle varie en intensité et peut être ressentie par un simple inconfort ou une douleur aigüe et intolérable. Cela peut rendre la pénétration difficile, voire impossible. Cette douleur peut être ressentie à l’entrée ou à l’intérieur du vagin, sur ses parois, à la vulve (aux petites et aux grandes lèvres ou au clitoris), au périnée (autour du vagin et de l’anus) ou dans le bas du ventre.

Quels sont les traitements possibles du mal au vagin ?

S’il est déterminé une cause précise à l’origine de vos douleurs (vaginite, maladies, etc.), alors un traitement approprié vous sera administré. Dans la majorité des cas, la cause précise n’est pas identifiée. On vous proposera alors un traitement qui associe plusieurs approches :

  • La psychologie : elle tente de contrôler la douleur ou modifier vos perceptions, vos comportements et votre estime de soi ;
  • La sexologie : c’est la solution idéale pour traiter les problèmes qui concernent la sexualité ;
  • Un suivi médical : d’autres approches sont tentées pour atténuer voire supprimer la douleur. Il s’agit des traitements médicamenteux, de l’opération…
  • La physiothérapie : elle aide les femmes à prendre conscience de leur corps et à retrouver un tonus normal des muscles du plancher du pelvien. Les différents exercices proposés et appris en clinique peuvent se pratiquer seuls ou en couple à la maison.
  • Tous ces traitements visent à rendre l’entrée du vagin moins sensible à la douleur. Ils permettent également de contrôler les muscles du plancher pelvien pour qu’ils se contractent et se détendent.

Quelques autres actions pouvant aider à réduire les douleurs après les rapports sexuels

Voici quelques gestes afin de vous aider à réduire vos douleurs ou éviter de les aggraver :

  • Ne pas utiliser de déodorants vaginaux ou de douches vaginales ;
  • Pour raser les poils du pubis, utiliser plutôt des ciseaux ;
  • Utiliser un lubrifiant à base de silicone ou de glycérine durant les rapports sexuels ;
  • Urinez avant et après un rapport sexuel.

Nos meilleurs conseils pour venir à bout des brulures après rapport sexuel

Il est fréquent pour une femme de ressentir des brulures vagin après rapport sexuel, qui peuvent être dues à de nombreux facteurs différents, tels que des infections vaginales, des allergies, des champignons…, etc. Toutefois, ces douleurs peuvent aussi être à l’origine de troubles psychiques, de stress ou d’anxiété dus au rapport sexuel en lui-même. Il est donc important pour les femmes de ne pas prendre ces douleurs à la légère. Nous allons à présent vous donner une série de conseils, qui vous permettront de traiter les brulure après rapport, à savoir :

  • Faire une visite chez le gynécologue : la première chose qu’une femme doit penser à faire lorsqu’elle ressent des douleur après rapport brulures ou des douleurs au niveau du vagin est d’aller chez son gynécologue. En effet, ce dernier va pouvoir l’examiner et vérifier s’il y a un problème quelconque au niveau du vagin. Il est important pour chaque femme de faire une consultation chez le gynécologue au moins une fois tous les 3 mois, afin de vérifier que son vagin est en bonne santé, car souvent, les brûlures après les rapports sexuels peuvent être dues à une MST, à une mycose ou à toute sorte d’infection vaginale.
  • Consulter un sexologue : dans d’autres cas, l’origine de la douleur après ou pendant un rapport est psychologique. Dans ces cas-là, vous avez besoin de vous faire suivre par un sexologue, qui vous aidera à améliorer votre vie sexuelle, notamment si vous avez été sujette à une agression sexuelle ou à un harcèlement. Souvent, la douleur après un rapport est causée par un abus sexuel. De nombreuses femmes violées ont du mal à s’épanouir sexuellement après un tel acte et ont tendance à ressentir des douleurs et à s’angoisser avant et pendant un rapport, ce qui cause des irritations au niveau du vagin.
  • Avoir recours aux remèdes de grands-mères : certains remède de grands mère permettent de soigner le vagin, afin de chasser les brulures et les douleurs après les rapports. Parmi ces remèdes on retrouve l’huile de noix de coco, qui agit comme un antibactérien et permet d’éliminer toutes les bactéries et les infections qui sont à l’origine des douleurs. Il suffit de prendre une petite quantité d’huile de coco puis de l’étaler à l’aide d’un coton. Répétez ce même processus pendant 2 ou 3 jours jusqu’à ce que vos douleurs disparaissent. Autre astuce, vous pouvez vous rincer avec de l’eau de mer, ou de l’eau salés. Le sel est idéal pour éliminer les infections vaginales et permet de soulager les brulures.
  • éviter de se laver avec du savons ou des gel nettoyant : les gels nettoyant intime ou autre types de savon conçu pour laver le vagin peut s’avérer très nocif. en effet, ce type de savon va agresser la flore vaginal et peut également causer des brulure au vagin, notamment après les rapports. il est donc recommandé de se laver uniquement avec de l’eau ou avec des produits naturels.
(1 votes, Moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...