Excroissance de peau : tout savoir

Innastudio.com » Santé » Excroissance de peau : tout savoir

Rencontrez-vous certaines personnes qui disposent sur leur peau des boutons de chair ? C’est une découverte qui intrigue souvent et on se demande ce que c’est. On vous répond tout de suite. Ce sont des excroissances de peau. Elles peuvent apparaître n’importe où sur le corps. Vous les verrez sur le cou, les aisselles ou toutes autres parties du corps où il y a des plis de la peau. La bonne nouvelle est qu’ils sont sans danger. Mais ils posent souvent un problème d’esthétique surtout quand ils apparaissent sur les parties visibles du corps. Cet article vous informera sur les différentes solutions pouvant permettre d’enlever les excroissances de la peau (les acrochordons).

Excroissance de peau

Qu’est-ce qu’un acrochordon ?

Encore appelé « molluscum pendulum », un acrochordonune petite tumeur bénigne qui se développe principalement dans les zones où la peau forme des plis. Si nous devons nous baser sur l’étymologie de ces deux appellations à savoir « molluscum pendulum » et « acrochordon », on retient que le premier nom signifie le « nœud de l’érable », et le deuxième « le bout d’une corde ». Il s’agit donc d’une chose qui sera rude au toucher, mais qui reste relié à sa base. C’est pour cela que les professionnels en matière de dermatologie préfèrent l’appeler « verrue pédiculée », c’est-à-dire une verrue pendante. Ne soyez pas aussi étonné quand vous entendrez des personnes désignées les acrochordons par les « tétines de peau ».

Quelles sont ses causes ?

Jusqu’à ce jour, les spécialistes ont toujours du mal à déterminer l’origine exacte des excroissances de peau. Ils estiment que ce sont des virus qui en sont à la base. Certaines lésions cutanées peuvent aussi être la cause d’une excroissance de chair. Les boutons de chair font leur apparition quand les cellules de la peau se développent en grappes, au lieu de s’étaler sur la peau. Les acrochordons se forment par la fusion du collagène et des vaisseaux sanguins. Il n’y a pas d’endroits particuliers qui favorisent leur apparition. Comme nous l’avons notifié plus haut, ils privilégient les zones des plis cutanés à savoir sous les aisselles, dans le cou, sur la paupière, dans le dos, au niveau de l’aine, au niveau des plis des fesses, sous les seins, etc. Selon l’individu, les acrochordons varient en couleur et en taille. Ils peuvent partir de quelques millimètres et aller jusqu’à un centimètre. Quant à ses teintes, ils peuvent être du rose clair ou du marron foncé.

Quelques remèdes susceptibles de traiter et d’enlever les acrochordons

Plusieurs traitements permettent de se débarrasser des excroissances de peau. Ce sont des solutions 100 % naturelles et sans souffrance. Il est conseillé cependant d’avoir l’avis de votre médecin pour être certain que le traitement choisi sera efficace pour votre mal.

  • Le vernis à ongles : il ne s’agit pas de n’importe lequel, mais du vernis transparent. Il peut vous aider à traiter les acrochordons. Vous l’appliquez sur deux fois par jour sur vos boules chair. Néanmoins, ce traitement est proscrit si elles se trouvent sur les parties sensibles (les narines ou les lèvres, autour de l’anus, vers les yeux, etc.)
  • Le vinaigre de cidre : le molluscum peut aussi s’enlever grâce à un traitement de vinaigre. Vous le passez plusieurs fois sur les excroissances de peau. Il est déconseillé d’appliquer le vinaigre près des yeux ou de l’anus.
  • L’huile d’origan : la composition de cette huile lui confère des propriétés antiseptiques, antioxydants, antispasmodiques, anti-inflammatoires,… Tous ces éléments font que ce produit est très efficace pour enlever les acrochordons.
  • Le Bioxin : C’est un produit que vous pouvez acquérir à la pharmacie. Il s’agit d’une crème 100 % naturelle qui jouit d’une grande efficacité contre les excroissances de chair, et cela, peu importe le lieu où ils se situent sur votre corps.

La peau est un terrain favorable au développement de certaines excroissances qui sont très souvent pas jolies à voir mais elles restent bénignes dans la plupart des cas.

Néanmoins, si elles sont là dès la naissance pour certains, elles apparaissent après pour plein d’autres et leurs zones de prédilection c’est bien sous les plis de la peau. Ainsi, on en trouve sous les aisselles, dans le cou ou encore le pli de laine.

Parmi les excroissances de la peau, on retrouve celles qui se manifestent communément telles les acrochordons ou encore les verrues mais aussi le molluscum contagiosum.

Tout savoir sur les excroissances de chair

Il est important de savoir que c’est l’accumulation des cellules de la peau ainsi que les tissus qui se trouvent en dessous qui provoquent l’excroissance de la peau qui peut avoir diverses formes, soit planes ou encore un peu surélevées mais également colorées d’une teinte variant entre le brun ou le noir et des fois prendre une couleur chair ou encore rouge rubis.

Cependant, si la petite excroissance de peau est établie à un endroit précis et ne se propageant pas à d’autres zones alors elle est bénigne mais si au contraire elle a une croissance incontrôlable et qu’elle prend de plus en plus d’ampleur et de place c’est que cette tumeur là est maligne qui peut envahir les autres tissus sains et les contaminer.

Heureusement d’ailleurs que la plupart ne sont pas cancéreuses mais la vigilance reste de rigueur en consultant un spécialiste.

Pour prendre le cas du molusum pendulum de la peau, ses symptômes sont les suivants:

  • Une apparition de lésions plutôt molles.

  • La coloration est la couleur chair ou bien elle peut être très pigmentée.

  • Il est indolore.

  • Il est inesthétique.

  • Il se peut qu’il devienne gênant.

  • Il est inoffensive.

  • Sa surface peut être lisse mais il se peut qu’elle soit irrégulière.

  • Il est relié à la peau avec un cordon qu’on appelle pédoncule.

Cela dit, pour parler de l’acrochordon et ses causes éventuelles, il convient de préciser que ses origines ne sont pas si évidentes si bien que les spécialistes trouvent du mal à les trouver, mais le facteur héréditaire est mis en exergue car ces excroissances se retrouvent souvent chez les personnes appartenant à la même famille.

D’autres hypothèses sont émises quant à la cause du molluscum pendulum qui serait dû à un dérèglement se produisant lorsque les glandes du sébum se divisent cellulairement ou encore à cause de frottement avec les vêtements et d’autres encore.

Toutefois, il est possible d’y remédier en recourant à des astuces de grand-mères qui sont bien naturelles comme par exemple pour le molluscum et son traitement avec le vinaigre de cidre, ou en y fixant un pansement, aussi l’application de vernis à ongle, l’utilisation possible du jus de ricin ou le recours au bicarbonate de soude .

D’ailleurs, de par la bénignité de l’acrochordon, son traitement n’est pas indispensable à moins qu’il devienne vraiment gênant pour les personnes atteintes. Il existe alors des moyens de l’enlever comme le recours à la cautérisation ou encore à la cryochirurgie mais aussi l’excision ou bien la ligature de façon chirurgicale.

1 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 5 (1 votes, average: 5,00 out of 5)
You need to be a registered member to rate this.
Loading...