Oreille droite qui siffle : quelles sont les causes et les traitements ?

Il nous arrive à tous d’avoir un sifflement, un bourdonnement, ou un battement dans l’oreille. Que signifie une oreille droite qui siffle ? Et comment peut-on corriger ce désagrément aussi appelé acouphène ?

Avoir les oreilles qui sifflent : une première explication superstitieuse

Vous connaissez certainement l’expression « avoir les oreilles qui sifflent », n’est-ce pas ? Eh bien figurez-vous que le sens original de cette expression est, comme celui de nombreuses autres expressions, plutôt littéral. En effet, une croyance populaire attribuait les acouphènes au fait que quelqu’un parle de vous.

Surprenant, n’est-ce pas ? Selon cette croyance, si votre oreille gauche siffle, c’est que quelqu’un dit du bien de vous. Pourquoi ? Tout simplement parce que le cœur est à gauche. À l’inverse, un sifflement dans l’oreille droite signifie que l’on dit du mal de vous !

Oreille droite qui siffle

Tout le monde ne croit pas à cette explication. Si vous ne vous en satisfaites pas, alors vous trouverez peut-être ce que vous cherchez dans une approche plus scientifique de ce désagrément.

Les différentes causes d’un sifflement d’oreille

Les causes d’un acouphène peuvent être très nombreuses. Parmi celles-ci, on retrouve :

  • Le stress. De manière générale, la fatigue peut être un facteur favorable aux acouphènes. Lorsqu’elle est associée au stress, il n’est pas rare de subir des sifflements d’oreilles.
  • Des traumatismes acoustiques. Si vous écoutez de la musique à haut volume sur une longue période et de manière répétée, vous risquez bien sûr d’endommager votre système auditif. C’est également le cas si vous travaillez en environnement très bruyant et que vous ne protégez pas convenablement vos oreilles.
  • Le vieillissement de l’oreille. Avec l’âge (à partir de 50 ans), les acouphènes se déclarent davantage à mesure que le niveau d’audition baisse.
  • La maladie de Ménière. Lorsque la pression augmente dans le labyrinthe, des acouphènes peuvent s’ensuivre.
  • Les otites. Dans ce cas, les bourdonnements et autres sifflements sont également accompagnés de douleurs.

S’ils peuvent sembler ennuyeux au pire, les acouphènes peuvent provoquer de graves problèmes chez les personnes atteintes, allant des troubles de la concentration à l’anxiété. Alors comment se débarrasser de ces sifflements ?

Les remèdes aux acouphènes

Quelle méthode employer pour faire disparaitre ces acouphènes ?

Pour commencer, il convient de trouver la cause de votre acouphène. Cela va de soi : le traitement ne sera pas le même selon le type d’acouphène dont vous souffrez. C’est pour cela que dans un premier temps, il vous faudra consulter votre médecin généraliste, qui pourra vous orienter vers la bonne méthode de guérison.

Il est important de vous occuper de ce problème dès qu’il survient. Attendre que cela passe pourrait empirer la situation et rendre l’acouphène plus difficile à guérir.

Les acouphènes sont, pour la plupart, dus à une baisse de l’audition. S’il s’agit du type d’acouphène dont vous souffrez, vous aurez peut-être tendance à fuir le bruit et à préférer les environnements silencieux pour ménager votre système auditif. Il pourrait cependant s’agir d’une erreur : le cerveau, qui perçoit moins de son (du fait de la baisse de l’audition et de l’isolement au bruit), augmente sa sensibilité au bruit afin de s’auto-stimuler. C’est comme cela que l’acouphène se crée : il n’est que la conséquence de l’amplification des bruits que l’on n’entend pas d’ordinaire.

Aujourd’hui, de nombreux traitements ne suppriment pas les acouphènes, mais la différence est infime : ils visent simplement à habituer les personnes atteintes, afin qu’elles ne se rendent même plus compte de leur présence. Il s’agit de l’écoute régulière de bruit blanc, par exemple.