Sang rouge dans les selles maux de ventre : causes et traitements

Innastudio.com » Santé » Sang rouge dans les selles maux de ventre : causes et traitements

Vous est-il arrivé de constater la présence de sang dans vos selles ? Vous saignez régulièrement quand vous allez aux toilettes ? Que ce cela se soit passé concomitamment ou non avec d’autres problèmes de santé comme les maux de ventre ; il est primordial de ne pas prendre ce fait à la légère. Les épisodes de sang dans les selles sont courants, surtout chez les adultes. Et si dans la plupart des cas, la cause du phénomène est anodine, il peut aussi s’agir des prémices d’une maladie plus grave. Quoi qu’il en soit, la présence de sang dans les selles est une cause suffisante pour consulter. Qu’est-ce qui peut justifier la présence de sang rouge dans les selles ? Et comment traiter ce mal ?

Sang rouge dans les selles maux de ventre : causes et traitements

Quelles sont les causes potentielles de la présence de sang rouge dans les selles ?

Découvrir du sang rouge dans vos selles peut être effrayant. Le sang dans les selles peut signaler un problème grave ou bénin que l’on désigne par le terme rectorragies. Lorsqu’on sait que la plupart des troubles gastro-intestinaux fonctionnels sont caractérisés par une absence d’anomalie physique de l’intestin ou de douleurs apparentes, on peut comprendre pourquoi le phénomène est totalement imprévu, si bien que certaines personnes doivent recourir à des tests en laboratoires pour détecter le sang dans leurs selles. Pour d’autres, le liquide est visible sur le papier hygiénique ou dans les toilettes après une selle sous forme de sang rouge vif.

Quelles que soient les circonstances, il faut savoir que trouver du sang rouge dans vos selles signifie simplement qu’il a des saignements quelque part dans votre système digestif. Parmi les causes qui peuvent expliquer le phénomène, il y a :

  • Les fissures anales : elles peuvent être dues à une mauvaise vascularisation de la zone anale ou une contraction durable qui endommage le sphincter de l’anus. Elles constituent la cause la plus évidente des rectorragies.
  • Les hémorroïdes : ces affections communément appelées piles sont très courantes et peuvent causer de la douleur, de l’inconfort ainsi que des démangeaisons au rectum. La plupart du temps, elles disparaissent d’elle-même.
  • Le Colite et la maladie de Crohn : ce sont des inflammations du colon qui figurent parmi les infections ou les maladies inflammatoires les plus notables de l’intestin.
  • La constipation : elle retarde et rend difficile l’évacuation des selles si bien qu’elle peut causer des fissures anales et des déchirures au niveau de la muqueuse.
  • Le cancer colorectal : il s’agit de la cause la plus alarmante. Encore appelées polypes intestinaux, ces tumeurs bénignes se développent sur la paroi du colon ou du rectum.

Quel lien entre les ballonnements et le sang rouge dans les selles ?

Le passage de sang rouge vif dans les selles peut être occasionnellement accompagnées de gaz et de ballonnements dans le ventre. Ces sensations sont surtout ressenties dans le bas du ventre et sont dues à l’ingestion d’aliments aux ingrédients formateurs de gaz (brocoli, oignons, haricots). Pour les éviter, on peut manger lentement et bien mastiquer les aliments, éviter la consommation de toute boisson riche en hydrates de carbone ou en bicarbonate de sodium ainsi que d’aliments contenant d’importantes doses de vitamines C.

Comment soigne-t-on les rectorragies ?

Dans la plupart des cas, les médecins recommandent une endoscopie. Si les saignements sont abondants et répétitifs, le médecin pourra peut-être le contrôler en injectant un médicament directement dans la lésion, en utilisant un endoscope pour guider l’aiguille. Une prise en charge en réanimation peut également être recommandée avec des transfusions sanguines. Quant au cancer colorectal, son traitement consiste en l’administration de chimiothérapie anticancéreuse, voire de radiothérapie dans des centres des traitements accrédités.

Si du sang rouge dans les selles peut avoir l’air d’être un symptôme alarmant, il ne s’agit pas toujours d’un symptôme grave.

En effet, certaines maladies infectieuses d’une gravité moyenne voire totalement bénignes peuvent être à l’occasion de sang rouge dans les selles, ainsi que de maux de ventre.

Néanmoins, il est vrai qu’un saignement donnant des selles rouge vives peut être dû à une pathologie grave, notamment d’ordre inflammatoire ou encore, tumoral.

Et justement, le fait que quelques cancers puissent donner ce genre de symptômes, fait de la rectorragie (nom médical du phénomène « sang rouge vif dans les selles ») une véritable hantise du médecin ! Toute rectorragie permettant de suspecter une maladie maligne doit faire pratiquer une coloscopie.

Comment savoir si une rectorragie est grave ?

La présence de sang rouge dans les selles n’est pas toujours une sonnette d’alarme. Mais elle peut l’être, notamment si elle permet d’évoquer une maladie chronique de l’intestin (appelée MICI) ou encore un cancer colo-rectal.

Cette dernière peut également être grave si jamais l’hémorragie est trop importante et engendre des conséquences sur le corps entier. Pour ce faire, il existe quelques signes cliniques qui devraient vous pousser à immédiatement consulter si jamais vous présentez des selles rouge glairo-sanglantes :

  • La persistance des saignements et leur survenue fréquente.
  • La fatigue, la faiblesse, la somnolence ainsi que la pâleur du visage sont tous des signes qui devraient faire suspecter une anémie. Cette anémie sera dans ce cas due à toute la quantité de sang perdue, c’est le cas des saignements peu abondants mais qui se répètent dans le temps.
  • Existe-t-il des douleurs abdominales associées ?
  • Existe-t-il des périodes de troubles du transit : une alternance entre des phases de diarrhée et des phases de constipation sont très fortement évocatrices de cancer colo-rectal.
  • Y a-t-il des ballonnements ?
  • Un amaigrissement important est également évocateur d’une pathologie tumorale.

Il s’agit là de signes devant attirer votre attention et vous pousser à immédiatement consulter, pour bénéficier d’une coloscopie, qui visualisera directement votre côlon, et fournira les informations nécessaires sur l’affection à incriminer. La coloscopie permet également de prélever des petits fragments de colon et de rectum, pour les étudier au microscope et poser un diagnostic définitif.

Quelles sont les causes de sang dans les selles ?

Il existe plusieurs causes qui peuvent être à l’origine de la présence de sang dans les selles, celles-ci se divisent principalement en trois grandes familles :

  • Infectieuses : certaines bactéries provoquent des rectorragies et des selles glairo-sanglantes.
  • Les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI) : la maladie de Crohn et la Recto-Colite Ulcéro-hémorragique (RCUH) sont des causes classiques de ce genre de symptômes.
  • Le cancer colo-rectal : justifiant totalement la réalisation de coloscopie devant toute rectorragie, pour éliminer un cancer colo-rectal. Car il faut savoir que ce dernier reste la hantise des médecins de par le fait qu’il s’agisse d’un cancer digestif plutôt fréquent, et que sa prise en charge soit délicate, sans parler des séquelles post-chirurgicales et de l’altération de la qualité de vie du patient qui en souffre.
1 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 5 (1 votes, average: 5,00 out of 5)
You need to be a registered member to rate this.
Loading...