Peut-on guerir des extrasystoles ? Causes, symptômes et traitement

Considérée comme la forme la plus fréquente d’arythmie, l’extrasystole désigne un trouble du rythme cardiaque caractérisé par les contractions prématurées de l’une des cavités qui constituent le myocarde. Ce trouble est généralement dû à des facteurs tels que les situations stressantes, les mauvaises habitudes de vie ou les idées noires. Puisqu’elles gâchent en général la vie des personnes qui en souffrent, les extrasystoles doivent être traitées au plus tôt. Pour disposer de plus amples informations sur ce trouble ou pour calmer les extrasystoles dès qu’elles se déclenchent, parcourez les informations qui suivent.

Peut-on guerir des extrasystoles ? Causes, symptômes et traitement

Qu’est-ce qu’une extrasystole ?

L’extrasystole est une arythmie ou plus précisément une anomalie du rythme cardiaque. Lorsque ce trouble survient, une contraction précoce du myocarde se produit et cette dernière s’intercale entre les battements normaux. Les extrasystoles sont généralement bénignes lorsqu’elles touchent un cœur en parfaite santé. Elles peuvent toutefois être très graves dans les cas où elles sont associées à des maladies cardiaques. On distingue essentiellement deux types d’extrasystoles :

  • Les extrasystoles d’origine supraventriculaire (qui comprennent les extrasystoles jonctionnelles et auriculaires) ;
  • Les extrasystoles d’origine ventriculaire.

Les causes des extrasystoles

Les extrasystoles peuvent survenir très fréquemment et même toucher les personnes qui n’ont aucun problème de santé. Le risque de survenance de ce trouble est notamment plus élevé chez les femmes enceintes et les personnes âgées. Lorsqu’elles surviennent sur un cœur sain, elles sont favorisées par divers excitants tels que la caféine, l’alcool, les drogues (cocaïne, amphétamine) ou le tabac. Des médicaments tels que les vasoconstricteurs de la muqueuse nasale conçus à partir de pseudoéphédrine ou de digitaliques peuvent causer ce trouble. Lorsqu’il atteint un cœur malade, ce dernier concerne toutes les pathologies cardiaques, plus précisément la maladie coronarienne. Il pourra également être question de l’insuffisance cardiaque, des atteintes des valves cardiaques ou de plusieurs maladies cardiaques congénitales.

Les symptômes des extrasystoles

Dans de nombreux cas, les extrasystoles ne sont pas ressenties par les patients lorsqu’elles se déclenchent. Ces derniers ne pourront donc être conscients de souffrir de ce mal qu’au moment où un praticien réalise un électrocardiogramme. D’autres patients peuvent par contre ressentir :

  • Des palpitations ;
  • Des douleurs sous les seins ;
  • Des impressions que le cœur s’arrête.

Étant donné qu’elles ne sont pas tout le temps perçues au pouls, les extrasystoles peuvent être entendues durant une auscultation. Dans les cas où elles se déclenchent en salves ou se répètent fréquemment, elles peuvent être très dangereuses. L’idéal est donc de prendre l’avis d’un médecin afin de prévenir les éventuelles complications.

Comment arrêter les extrasystoles ?

Pour prévenir les extrasystoles, il est recommandé d’arrêter le tabac et de limiter également la consommation de caféine et d’alcool. À défaut de pouvoir supprimer entièrement le stress, il faut aussi apprendre à mieux le gérer. La pratique d’une activité physique telle que la marche pendant au moins trente minutes par jour peut aussi empêcher la survenance des extrasystoles. Dans les cas où le patient est gêné par ces dernières, le professionnel de la santé peut lui recommander un traitement par bêta-bloquants. Ces derniers peuvent réduire l’anxiété ainsi que les troubles du rythme cardiaque. Lorsque les bêta-bloquants se révèlent inefficaces, des médicaments pouvant permettre d’en finir avec l’arythmie peuvent aussi être utilisés. Pour une extrasystole traitement naturel, le choix vous est par ailleurs offert entre plusieurs solutions. Pour mieux soigner ce trouble, il est indispensable d’en connaitre au préalable la cause. Lorsqu’elles survient sur un cœur sain, il ne nécessite pas un traitement particulier, car il est sans conséquence. Les extrasystoles gênantes et fréquentes peuvent quant à elles être traitées par la suppression du thé, du café, des excitants ou de l’alcool.

 

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *