Bruler les graisses : que savoir ?

Innastudio.com » Santé » Bruler les graisses : que savoir ?

Le corps a besoin pour un bon fonctionnement de graisses telles que les acides gras essentiels et le cholestérol. Mais dès lors que ces graisses sont apportées en excès dans le corps, il apparaît un déséquilibre qu’il faut à tout prix combattre avant qu’il n’entraîne des maladies graves.

Bruler les graisses : que savoir ?

Brûler les graisses corporelles non essentielles : un impératif santé

L’excès de graisses dans le corps est généralement dû à plusieurs facteurs contribuant à la formation des tissus adipeux qui se répartissent dans le corps selon les quatre facteurs suivants :

  • Le sexe ;
  • L’âge ;
  • L’activité physique ;
  • Les prédispositions génétiques.

Les femmes verront ainsi avec l’âge, de la graisse s’accumuler au niveau des seins, du ventre, du bassin, des hanches et des cuisses tandis que les hommes prendront la graisse au niveau de la poitrine, de l’abdomen et des fesses.

Mais au-delà de la transformation physique parfois désavantageuse qui en résulte, l’excès de graisse non essentielle peut avoir des conséquences néfastes comme le diabète, l’augmentation du risque d’AVC, les maladies cardiovasculaires, l’hypertension artérielle d’où l’importance de s’en débarrasser.

Comment brûler les graisses excédentaires dans le corps ?

On dit souvent que l’excès en toute chose nuit. Si la présence de la graisse dans le corps n’est pas une mauvaise chose en soi, son excès est nuisible d’où l’utilité d’en mesurer d’abord le taux, notamment avec un compas d’épaisseur ou la bio impedancemétrie.

La mesure du taux de graisse permet de déterminer d’une part, la proportion de graisse située sous la peau (sous-cutanée) qui se retrouve un peu partout dans le corps et d’autre part, la quantité de graisse (viscérale) qui se loge autour des viscères au niveau de l’abdomen.

Lorsque le taux de graisse corporelle s’avère élevé, c’est le signe d’une alimentation trop riche en calories et d’une mauvaise hygiène de vie, et ce, même si on n’est pas en surpoids.

Il faudra donc :

  • Pratiquer une activité physique de façon régulière ;
  • Changer d’habitudes alimentaires en évitant certains types d’aliments et en priorisant d’autres ;
  • Éviter l’inactivité et la sédentarité.

Il est utile de noter toutefois que l’excès de graisse stockée au niveau de l’abdomen est à la fois sous-cutané et viscéral, ce qui en fait une zone particulièrement affectée et vers laquelle on dirige souvent le plus d’efforts.

Comment brûler la graisse du ventre ?

Brûler la graisse du ventre est généralement le premier objectif que l’on s’assigne lorsqu’on a pris du poids. Avec les nombreux bourrelets disgracieux qui apparaissent suite à l’accumulation de la graisse dans la région du ventre, on peut en effet très vite développer un complexe physique. Comment s’y prendre alors pour faire partir la graisse du ventre ?

Tout comme pour la graisse corporelle, la perte de la graisse ventre nécessite que l’on se dépense physiquement. En dehors du sport, peuvent être d’une grande aide :

  • L’utilisation des escaliers au lieu de l’ascenseur ;
  • Le choix de la marche au lieu d’un véhicule pour parcourir de petites distances.

Brûler les graisses du ventre exige en outre de bannir certaines habitudes alimentaires comme la consommation de sodas, d’alcool ou de sucres raffinés qui sont des aliments riches en calories mais vides en apports nutritionnels conséquents. À l’inverse, le thé vert ainsi que les aliments riches en fibres tels que les fruits devront être intégrés dans la routine alimentaire quotidienne. S’il y a lieu, il faudra réduire aussi la proportion de nourriture consommée chaque jour, surtout si la teneur en acides gras est élevée.

Enfin, un sommeil de qualité, la pratique de la méditation pour se détendre, sont également un bon brûle graisse ventre.

Au final, graisse ventre, graisse cuisse, graisse hanche, etc. sont simplement le signal qu’il est temps de changer sa façon de vivre. Tenir compte de ce signal, c’est se préserver une bonne qualité de vie voir se sauver la vie.

(1 votes, Moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...