ECG : à quoi ça sert ?

Durant la vie de l’être humain, il peut être sujet à différentes maladies. Lorsque c’est le cas, on se dirige habituellement chez un médecin, qui demandera par la suite des examens à faire. Parmi ces nombreux examens, il y a les bilans sanguins, les radios et les examens cardiologiques comme l’ECG ou « Électrocardiogramme ». Ce dernier représente une sorte de tracé qui exprime l’activité cardiaque. Il est constitué d’un ensemble d’ondes qu’on obtient en plaçant des récepteurs sur des endroits précis du corps du patient. L’ECG est un examen très important, et donc généralement demandé en première intention par le médecin. Nous allons vous donner quelques informations afin de comprendre ce qu’exprime un ECG et quand est-ce qu’on y a recours.

À quoi sert un ECG ?

L’importance de l’ECG découle des différents troubles qu’il peut montrer. On peut citer :

  • Les arythmies cardiaques : puisque l’ECG est un tracé du rythme cardiaque, on peut découvrir grâce à lui la présence d’arythmies au niveau du cœur. Ceci est un trouble qui doit être réglé rapidement car les conséquences sont la formations de caillots sanguins.
  • Les crises cardiaques : grâce à l’ECG, on peut savoir si le patient est en train d’avoir une crise cardiaque. On peut aussi savoir s’il encourt un risque de la faire, et donc si on doit le garder sous surveillance.
  • Les maladies pulmonaires : en plus des problèmes cardiaques, l’ECG peut aussi montrer la présence de troubles pulmonaires et respiratoires.
  • Le suivi du patient : après un AVC (Accident vasculo-cérébral) ou une crise cardiaque, on peut surveiller le patient grâce à l’ECG pour voir l’évolution de son état général et la probabilité de rechute qu’il présente.
  • La préparation aux opérations chirurgicales : avant une intervention chirurgicale quelconque, il faut faire un ECG pour détecter la présence de problème. Mais aussi pour savoir si le patient peut mal réagir suite à l’anesthésie.
  • D’autres problèmes cardiaques : comme la péricardite, les problèmes artériels en rapport avec le cœur et l’augmentation de son volume.

Ce qu’il faut savoir sur l’ECG :

Beaucoup de patients peuvent être inquiets avant de faire un ECG. Il faut savoir que c’est un examen complètement indolore, il se fait grâce à un appareil sans rien injecter dans le corps. Les récepteurs utilisés sont des électrodes et des ventouses qu’on place sur les poignets, les chevilles et sur le thorax du patient. Cette opération se fait grâce à un gel pour favoriser la captation des signaux. L’examen peut durer de 5 à 10 minutes, le patient sera donc allongé et totalement relaxé. À la fin, le médecin obtiendra un tracé qui représente un ensemble d’ondes, et procédera à son interprétation pour voir s’il y a un problème.