Prothèses mammaires : qu’est ce que c’est?

La prothèse mammaire est un implant utilisé en mammoplastie. Il est généralement constitué de silicone, dans certains cas de collagène, et il a pour but d’augmenter la taille des seins, d’améliorer leur forme et /ou de les remettre en état. Ce procédé, est purement esthétique et ne peut en aucun cas traiter un problème de santé !

Que savoir avant une augmentation mammaire ?

Il faut d’abord savoir qu’il y a deux types d’implants mammaires : l’implant rond et l’implant anatomique. Le premier, comme son nom l’indique, est rond, ce qui donnera un aspect bombé et assez superficiel à la cliente. L’implant anatomique, quant à lui, offre un rendu plus naturel qui épouse la forme des seins tout en les rendant plus imposants.

Ensuite, sachez que cette opération, doit avant tout être faite pour votre bien-être personnel. Elle peut, par exemple, être due à un affaissement des seins suite à un accouchement, un complexe réel qui vient de vous et non des autres, une réappropriation de votre corps après un cancer, etc.

Et enfin, vous devez prendre vos précautions, car cela reste une intervention. Renseignez-vous sur votre chirurgien, vérifiez qu’il est bien qualifié et qu’il possède les diplômes/autorisations nécessaires pour procéder à ce type d’interventions. Regardez les témoignages des personnes qui sont déjà passées par là. Soyez au courant des éventuels risques. Et n’hésitez surtout pas à consulter plusieurs médecins et leur exposer vos inquiétudes…

D’ailleurs à ce propos, nous allons répondre aux questions les plus fréquemment posées lors des consultations.

Quelles sont les inquiétudes des clients ?

Avant de passer à la case opération, tout le monde se pose des questions. Voici les plus fréquentes :

  • La douleur : bien sûr, chaque personne est différente, certaines personnes sont plus sensibles que d’autres, mais les sensations les plus souvent décrites sont : de grosses courbatures accompagnées de quelques picotements/démangeaisons au niveau des cicatrices, durant les quelques jours qui suivent l’intervention.
  • L’entretien : les implants doivent être changés chaque dix ans, mais dans la globalité cette intervention nécessite relativement peu de précautions.
  • Alternative : il existe bien une alternative aux prothèses, l’injection de graisse ! Celle-ci consiste à prélever les cellules graisseuses d’un endroit du corps pour les réinjecter dans les seins (encore faut-il avoir assez de graisse). Bien que plus naturel, le résultat n’est, cependant, pas comparable à celui des implants. De plus, des problèmes d’asymétries peuvent survenir. À noter tout de même qu’elle reste très efficace pour camoufler d’éventuels défauts ou pour parfaire le résultat obtenu avec une prothèse.
  • Où faire votre opération : beaucoup de cliniques à l’étranger proposent leurs services à moindre coût pour attirer la clientèle. Bien que certaines d’entre elles soient fiables, il faut quand-même faire attention aux arnaques. La meilleure solution reste donc de faire cette opération en France, car ça vous garantira un suivi post opératoire et un accompagnement en cas de complications.