Bouche sèche la nuit : causes, symptômes et traitements

Encore appelée la xérostomie, la sécheresse buccale représente un manque temporaire de production de salive par les glandes salivaires. Très fréquente au niveau des femmes et des séniors, elle peut aussi apparaitre chez tout individu surtout la nuit. Pour mieux vous éclairer sur le sujet, retrouvez ici tous les éléments nécessaires à savoir.

Bouche sèche la nuit

La sécheresse de la bouche : les causes

Comme dit précédemment, la bouche sèche en dormant constitue un mal passager qui ne présente souvent pas de conséquence pour la santé globale du corps. Mais on distingue aussi une forme de sécheresse permanente provoquée par des traitements de radiothérapie ou le syndrome de Gougerot-Sjögren. Les origines de cette malaise restent diverses et peuvent donc provenir de multiples facteurs externes. De façon générale, une bouche sèche peut résulter d’une infection des glandes salivaires, du tabac ou de diverses affections. Voici quelques autres éléments à la base de la baisse de la production de la salive :

  • La prise de certains médicaments (leurs effets secondaires) ;
  • L’hypertension artérielle ;
  • Les allergies ;
  • La dépression ;
  • L’anxiété ;
  • Les troubles du sommeil ;
  • Les troubles digestifs ;
  • Le rhume ;
  • L’asthme ;
  • Les maladies de Parkinson et d’Alzheimer ;
  • Le diabète ;
  • La polyarthrite rhumatoïde ;
  • La sclérose en plaques ;
  • La déshydratation.

Gorge sèche la nuit : les symptômes et les complications

Même si la xérostomie ne parait pas dangereuse, elle peut cependant créer de grands désagréments à l’organisme. Et si vous ne prenez pas les mesures qui s’imposent, la situation va dégénérer et entrainer des complications non souhaitables. Pour vous aider alors à anticiper le mal, voici quelques signes qui ne trompent pas :

  • Une bouche pâteuse désagréable ;
  • Le manque de salive dans la bouche ;
  • La langue sèche ;
  • Une forte sensation d’inconfort ;
  • L’accroissement des risques de caries, de gingivite et de blessures dans la bouche ;
  • La gorge sèche la nuit ;
  • Des difficultés pour s’exprimer avec la voix ;
  • De grandes douleurs pour avaler ;
  • Une mauvaise haleine ;
  • Le risque de mycose ;
  • Une gêne oculaire (sensation de brûlure au niveau des yeux) en cas de syndrome de Sjögren.

Dès que vous remarquez l’apparition de l’un de ces symptômes, consultez immédiatement un médecin ou votre pharmacien. Il pourra vous examiner et vous proposer les traitements qu’il faut. En effet, l’absence de salive dans la bouche vous empêche de parler et de manger. De plus, la mastication d’un aliment dur provoquera des abrasions. La xérostomie contribue aussi à l’accumulation des bactéries, ce qui entraine l’apparition de caries et des affections des gencives. Vous pourrez alors augmenter les risques de contracter une halitose, des infections dentaires ou de diverses maladies des gencives. Si vous souffrez de ce mal, vos cellules réceptrices du goût perdront de leur sensibilité et ne reconnaitront que les aliments dissous dans un liquide. Vous rencontrerez encore plus de difficultés à détecter la saveur de vos repas. Dans le pire des cas, la complication de la sécheresse de la bouche affectera également le sens de l’odorat.

Quels traitements pour la bouche sèche stress ?

Pour éviter de souffrir de ce mal, vous devez prendre les précautions nécessaires. Par mesure préventive, buvez régulièrement et assez d’eau. Ceci permettra d’hydrater la bouche et de susciter la production de salive. Mais pour guérir la sécheresse buccale, voici les médicaments et soins possibles :

  • Boire un verre d’eau toutes les heures ;
  • Sucer un bonbon sans sucre ou manger de la gomme ;
  • Respirer par le nez plutôt que par la bouche ;
  • Mettez un humidificateur dans votre chambre ;
  • Prendre un substitut salivaire en cas de gêne grave ;
  • Mâcher des feuilles de menthe ou du gingembre afin de stimuler la production de salive et chasser la mauvaise haleine ;
  • L’usage de salive artificielle ;
  • Des médicaments comme la pilocarpine ;
  • Se laver régulièrement les dents avec un dentifrice au fluorure ;
  • Consulter souvent un dentiste ou un médecin spécialisé.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *