Créer une SASU : simulation avant de se lancer

Innastudio.com » Administration » Créer une SASU : simulation avant de se lancer

Pour les personnes voulant se lancer dans la création de leurs propre entreprise, il importe d’effectuer une simulation afin de savoir quel statut juridique vous convient le plus. Dans la cas d’une SASU, société par actions simplifiées unipersonnelle, il est aussi important d’effectuer une simulation pour déterminer le régime fiscal qui convient mais aussi les différents mécanismes relatifs aux charges.

Simulation du statut juridique de la SASU

Il existe différents statuts juridiques notamment pour les personnes voulant se lancer dans l’entreprenariat, mais pour plus de liberté administrative, la création d’une SASU est de mise. Une liberté qui consiste dans la rédaction des statuts sans aucune contrainte.

Sasu simulation : le régime fiscal de la SASU

Parmi les étapes de création de la SASU, c’est de choisir le régime fiscal qui convient entre l’imposition à l’IR impôts sur les revenus ou encore une imposition à l’IS imposition sur les sociétés. Pour faire ce choix convenablement, il est nécessaire de faire une simulation notamment pour les bénéfices futurs de la société.

L’imposition à l’IS : un choix par défaut

Lors de la création d’une SASU, l’associé unique choisit d’être assujetti à l’impôt sur les sociétés automatiquement. Pour effectuer le calcul de vos impôts, il faut se baser sur les règles de la comptabilité générale ainsi :

  • Un taux de 28 % est réalisé sur les bénéfices atteignant les 500 000 €.
  • Un taux de 15 % pour un bénéfice inférieur à 38 120 €.

Pour cette dernière option, cela est réalisable mais sous certaines conditions qui sont comme suit :

  • Un chiffre d’affaire qui ne dépasse pas les 7,68 millions d’euro.
  • Le capital social de la société doit être détenu par une personne physique.
  • Un bénéfice qui ne dépasse pas les 75 000 €.

Pour ce qui est des dividendes de la SASU, elles sont sous l’imposition sur les revenus avec un abattement de 40 %. L’IR est en fait appliqué sur 60 % des dividendes.

Quand choisir l’option IR ?

L’imposition sur les revenus est un choix valable pour une durée de 5 ans. Et cela sous certaines conditions qui sont :

  • L’activité de la SASU ( agricole, industrielle ou commerciale ).
  • Posséder moins de 50 salariés.
  • Un chiffre d’affaire ne dépassant pas 10 millions.
  • Ne pas entrer en marché boursier.
  • Les actions doivent être détenus avec 50 % de personnes physiques et 34 % par les dirigeants.

Simulation de charges de la SASU

Les charges de la SASU sont calculé selon la rémunération du président de la SASU, cette dernière est divisée sur trois tranches :

  • De 0 à 3 111 €.
  • De 3 111 € à 13 244 €.
  • De 13 244 € à 28 488 €.
(aucune note)
Loading...