Défibrillateur : dans quels cas faut-il l’utiliser ?

Le défibrillateur est une invention qui a révolutionné la médecine, c’est un appareil qui se présente sous deux formes possibles : interne et externe. La première se met en place grâce à une petite intervention chirurgicale avec anesthésie locale (c’est une opération quelque peu dangereuse qui peut entraîner des complications). Pour ce qui est de la deuxième, c’est un appareil portable, qu’on peut même trouver dans la rue pour sauver une personne en cas d’arythmie cardiaque.

De quoi est composé un défibrillateur ?

Le défibrillateur externe peut être utilisé dans des cas d’urgences par une aide extérieure, l’utiliser c’est sauver la vie du malade. Le défibrillateur externe est composé de :

  • Un écran qui aide la personne qui vous assiste à utiliser correctement cet appareil grâce à des messages écrits et vocaux qui vous donnent des indications à suivre pour une utilisation rapide et correcte que ce soit à la maison, dans la rue, au travail, etc.
  • Une batterie qui tient longtemps pour permettre une utilisation plus longue c’est une sorte d’accumulateur d’énergie.
  • Deux électrodes collantes qui se trouvent dans un emballage hermétique. Elles contiennent un gel qui aide le passage du courant électrique dans le corps du malade et envoie de petits chocs électriques qui aideront à régler le rythme du cœur.
  • Une paire de ciseaux qui aide à couper les vêtements pour dégager le torse de la victime et placer l’appareil rapidement. Dans quelques pays ces appareils sont placés dans plusieurs rues pour y accéder plus facilement en cas de danger, des applications ont été développées pour localiser l’endroit où ces derniers se trouvent et prendre celui qui vous est le plus proche.

Comment utiliser un défibrillateur externe ?

  • Dans quelques cas la mise en marche de l’appareil est obligatoire, car un bouton on/off est disponible contrairement à d’autres appareils qui sont plus modernes et s’activent automatiquement dès le début de l’utilisation. Il faut ensuite ôter ou déchirer les vêtements du malade, vérifier si sa peau est bien sèche pour que l’appareil fonctionne correctement, brancher les électrodes des deux côtés du torse (gauche et droit).
  • Les appareils automatiques lanceront l’analyse directement mais si cela ne se fait pas, cliquez sur le bouton analyse, évitez de toucher la victime pour que l’analyse se fasse de manière raisonnable, si le cas nécessite un choc électrique ou plusieurs l’appareil s’en chargera en prenant compte des besoins du malade et vous demandera de cliquer sur le bouton pour lancer les chocs.
  • Eviter de toucher l’appareil vers la fin de la procédure, attendre que le médecin de secours arrive sur les lieux pour vérifier si tout a été fait correctement et si cela nécessite une autre intervention.