Extraction dentaire : comment procéder ?

Innastudio.com » Santé » Extraction dentaire : comment procéder ?

Toute extraction dentaire donne lieu à une consultation préalable permettant d’évaluer d’éventuelles contre-indications, risques, difficultés opératoires, le temps d’intervention et de donner les prescriptions pré-opératoires. Cet acte se réalise sous anesthésie locale et est indolore. Seules des sensations de tractions et de pressions sont perceptibles durant l’extraction de la dent. Aussi, cette intervention peut donner lieu à la réalisation de points de suture avec du fil résorbable.

Extraction dentaire : comment procéder ?

Dans quel cas subir une extraction dentaire ?

Dans certaines circonstances, les dents nécessitent d’être extraites. Parmi les nombreux cas d’extraction dentaire, voici quelques-unes :

  • Carie volumineuse entrainant un délabrement important. Dans ce cas, une restauration de la dent est quasi impossible ;
  • Infection importante de la dent ;
  • Atteinte parodontale en phase terminale (tissus de soutien de la dent) ;
  • Traumatismes ;
  • Raisons orthodontiques (manque de place) ;
  • Dents inutilisables au niveau prothétique.

Les différentes étapes de l’opération

Toute extraction dentaire doit être menée avec la plus grande minutie. Voici les grandes étapes de l’arrachage de dent.

  • La préparation du champ opératoire : s’agissant d’une extraction dentaire simple, le dentiste doit procéder à une préparation du champ opératoire. En clair, il s’agit d’aseptiser le cabinet, de stériliser les instruments et de désinfecter la bouche du patient.
  • Faire une anesthésie locale : à cette étape, le dentiste procède à une anesthésie locale ayant pour but l’endormissement des nerfs de la bouche à extirper. Le patient ne pourra pas échapper à un engourdissement de sa bouche pendant quelques heures.
  • La syndesmotomie : il s’agit d’enlever toutes les attaches épithéliales et conjonctives de la dent. L’instrument utilisé par le professionnel dentiste pour arriver à ses fins dans ce cas est le syndesmotome.
  • La subluxation : grâce à un appareil élévateur positionné entre l’os alvéolaire et la dent, le dentiste la fait bouger.
  • Luxation et avulsion : le davier permet au dentiste, à cette étape, de saisir promptement la dent afin de la déraciner convenablement et la déloger complètement.

L’après-extraction dentaire

Après l’intervention, il faut éviter de manger ou boire avant la disparition complète des effets de l’anesthésie (risque de morsure). En cas d’œdème, l’application d’une poche de glace peut limiter son importance. Il est important de bien respecter les traitements notamment les antalgiques prescrits lors de la consultation pré-opératoire. Pour éviter les saignements, il est recommandé de ne pas cracher après l’intervention.

La cicatrisation après une extraction dentaire

L’extraction dentaire crée une plaie sur la gencive. C’est pour cela que le dentiste, afin d’arrêter les saignements et cautériser la plaie, utilise une gaze dans laquelle le patient mord pour exercer une pression sur la gencive. Durant le temps où elle restera en place, mieux vaut éviter de parler pour ne pas la déplacer. Il est aussi important d’éviter d’exercer une pression forte comme cracher, éternuer ou se moucher. Tous ces phénomènes sont susceptibles de rouvrir la plaie et relancer le saignement.

L’autre solution pour favoriser la cicatrisation de la plaie est le sachet de thé froid. Le thé contient de l’acide tannique qui cicatrise les plaies en resserrant les vaisseaux sanguins. Aussi, l’utilisation d’un oreiller s’avère indispensable pour maintenir la tête haute et permettre la diminution de la pression sanguine.

Quelques règles de base pour bien guérir

Une bonne alimentation permet d’accélérer le processus de cicatrisation de la gencive. Une rééducation alimentaire s’impose donc. Commencer alors avec des aliments liquides ou moelleux, ni chaud ni froid (du yaourt, de la soupe, de la gélatine…). Ces aliments ne doivent pas être alcoolisés, ni trop épicés, ni gazéifiés. De plus, il est déconseillé de prendre un bain de bouche ou d’utiliser une brosse à dents dans les heures qui suivent l’extraction.

Cicatrisation gencive : combien de temps cela peut-il prendre ?

Après une extraction dentaire, la gencive a tendance à mettre un peu de temps avant de guérir complètement. Cette durée peut varier en fonction de la gravité de la plaie laissée après l’extraction, étant donné que plus celle-ci sera importante ou profonde, plus elle mettra de temps pour cicatriser. Généralement, le temps de cicatrisation gencive après extraction dentaire varie entre 10 jours à un mois. Toutefois, il existe de nombreuses façons d’accélérer le processus de cicatrisation gencive après extraction dentaire, à l’aide de plusieurs moyens différents. Certes, il existe des lotions ou des bains de bouche pour nettoyer la plaie, qui permettent également d’aider et de favoriser la cicatrisation, toutefois, les remèdes naturels s’avèrent être également très efficaces pour accélérer la cicatrisation gencive après extraction dentaire. Vous avez donc le choix entre les traitements médicaux et les remèdes de grands-mères, qui sont 100% naturels et sans risques.

Les meilleurs conseils et astuces pour accélérer la cicatrisation de la gencive après extraction dentaire

Après une extraction dentaire, il est fréquent que votre gencive mette du temps avant de guérir complètement, étant donné que celle-ci va devoir passer par plusieurs étapes de guérison. Ajoutez à cela le temps de guérison qui peut varier en fonction du type d’extraction. Par exemple, s’il s’agit de l’extraction d’une dent de sagesses, celle-ci représente une opération chirurgicale un peu complexe, étant donné que le chirurgien va devoir faire une incision afin de retirer la dent. De ce fait, vous aurez une plaie plus importante que si vous vous étiez fait retirer votre dent normalement, sans incision. Dans ces cas-là, la plaie peut mettre plusieurs semaines pour guérir, voire un mois. Cependant, en prenant quelques précautions et en prenant bien soin de votre plaie, il est tout à fait possible d’accélérer le processus de guérison de la gencive après extraction dentaire. Voici à présent les meilleures astuces pour accélérer la cicatrisation d’une gencive, à savoir :

  • Manger des aliments mous : l’erreur fatale que vous pourriez commettre après une extraction dentaire serait de manger des aliments durs, qui risquerait de vous blesser au niveau de votre plaie et la rouvrir. Il est donc recommandé de manger uniquement des aliments mous, notamment durant les jours qui suivront l’intervention, afin d’éviter de vous blesser. Cela vous permettra d’aider la plaie à bien cicatriser et de manière rapide.
  • Avoir une bonne hygiène bucco-dentaire : après une extraction dentaire, il est important d’avoir une hygiène bucco-dentaire irréprochable afin de favoriser la cicatrisation de votre plaie. Pour cela, vous devez vous brosser les dents au moins deux fois par jour et effectuer un bain de bouche tous les jours. Toutefois, il faut savoir qu’il est déconseillé de se brosser les dents ou de faire un bain de bouche pendant les 12 heures suivant l’extraction dentaire.
  • Eviter de fumer : si vous êtes fumeur, sachez que consommer du tabac va ralentir la guérison de votre plaie et sa cicatrisation. Il est donc recommandé d’éviter de fumer juste après l’intervention et idéalement, ne pas fumer jusqu’à ce que votre plaie soit entièrement guérie.
1 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 5 (1 votes, average: 5,00 out of 5)
You need to be a registered member to rate this.
Loading...