Furoncle fessier : comment le soigner ?

Maladie de la peau caractérisée par l’apparition d’un point douloureux qui se forme sur les fesses ou d’autres parties du corps, le furoncle fessier est d’origine infectieuse. Elle engendre des douleurs, mais peut être très rapidement combattue en cas de traitement adéquat.

Furoncle fessier : comment le soigner ?

Qu’est-ce que le furoncle ?

Un furoncle est une infection qui prend naissance à la base d’un poil. En réalité, un follicule pileux (encore appelé follicule pilo-sébacé) est infecté par une bactérie (staphylocoque doré) et déclenche un furoncle. Il se présente sous la forme d’un bouton gros et douloureux qui, au début, est dur et rouge avant de se transformer en pustule contenant du pus. Le furoncle peut se former sur toutes les parties du corps. On distingue généralement le furoncle des aisselles, le furoncle des cuisses, le furoncle des fesses, le furoncle du visage…

Les furoncles sont très fréquents chez les adolescents, surtout les hommes. Dans certains cas isolés, plusieurs furoncles apparaissent au même endroit touchant des follicules pileux voisins. On parle d’anthrax, et il survient souvent dans le dos.

Les causes du furoncle

Les furoncles sont presque toujours engendrés par une bactérie appelée « staphylocoque doré ». Il s’agit d’une bactérie peu dangereuse qui est rependue dans la nature. Il vit aussi chez les hommes, notamment dans les fosses nasales et sur la peau. Le staphylocoque doré existe chez 35 % des adultes masculins. Cela veut dire qu’ils courent quotidiennement le risque de développer un éventuel furoncle.

Aussi, le staphylocoque doré libère de toxines nocives très dangereuses capables d’infecter la peau et même les organes internes. Ce qu’il y a de flippant est que le staphylocoque doré résiste depuis quelques années aux antibiotiques. Cette bactérie agaçante représente un danger croissant pour l’organisme humain.

Prévenir la contamination

Lorsque vous avez un furoncle, il faut éviter d’étendre l’infection sur le reste de votre corps et de contaminer votre entourage. Pour ce faire, il est impératif d’observer certaines mesures d’hygiène :

  • Recouvrir les lésions avec une compresse de gaz ;
  • Ne pas toucher ni gratter les lésions ;
  • Ne pas prêter vos vêtements ;
  • Ne pas se rendre à la piscine ;
  • Éviter les sports de contact.

Comment soigner un furoncle ?

Après son apparition, le furoncle évolue spontanément vers une cicatrisation naturelle. En effet, dès que le follicule nécrosé s’ouvre et libère le pus (un liquide jaunâtre), il se referme en formant une croûte et la lésion s’estompe. Cependant, il est possible d’accélérer la guérison en traitant le furoncle. Il existe plusieurs modes de traitement du furoncle. Les plus classiques sont :

  • Le traitement hygiénique : elle consiste à pratiquer deux à quatre fois par jour un bain avec de l’eau tiède sur la partie infectée. Après le bain, appliquez un antiseptique (par exemple la chlorhexidine ou l’hexamidine) non coloré sur la partie. Reprenez ce traitement chaque jour jusqu’à la cicatrisation complète du furoncle.
  • Le traitement antibiotique : ce type de traitement peut varier. D’abord, si le furoncle n’est pas trop développé, il faut juste appliquer de l’acide fusidique ou de la mupirocine sur la partie touchée. Si la lésion persiste, il faut inciser la surface du furoncle afin d’extraire le pus. Ensuite, il faut reprendre le traitement jusqu’à la cicatrisation complète. Mais si le furoncle est trop volumineux ou se trouve sur des parties à risque (dans le visage ou dans la pilosité pubienne), il faut associer une intervention chirurgicale au traitement afin de permettre une régression rapide du mal. Les patients qui sont dans ces cas sont astreints à accompagner ce traitement de médication à prescrire par un médecin spécialiste.

Toutefois, dans certains cas vraiment rares, on peut faire appel à une chirurgie ambulatoire pour évacuer certains furoncles trop volumineux. Aussi, lorsque le furoncle apparaît fréquemment, il faut le traiter avec une pommade antibiotique et consulter un dermatologue pour éviter les infections trop graves.

 

Les furoncles sont-ils contagieux ?

Les furoncles en eux-mêmes ne sont pas contagieux, mais le pus et le liquide à l’intérieur du furoncle peuvent provoquer une infection supplémentaire pour vous et les autres. S’ils ne sont pas contagieux, comment peut-on attraper des furoncles ? Les détails dans les lignes qui suivent.

Comment attrape-t-on des furoncles ?

Les furoncles sont causés par une infection qui se développe dans le follicule pileux. Vous avez un risque plus élevé d’en attraper si vous avez été en contact avec des surfaces susceptibles de porter des bactéries, comme les douches publiques ou les équipements de gymnastique. Il en est de même si vous partagez des objets personnels avec une personne atteinte de furoncle

En effet, le pus à l’intérieur d’un furoncle est souvent porteur de bactéries contagieuses. C’est le cas lorsque le furoncle est causé par un staphylocoque. Cette bactérie peut se propager par contact avec d’autres personnes ou avec d’autres parties de votre corps, ce qui peut entraîner des furoncles ou un autre type d’infection.

Les furoncles ne sont généralement pas transmis sexuellement. Cependant, si vous êtes en contact étroit avec une personne dont le furoncle coule, il y des risques que la bactérie vous soit transmise. Si vous avez un furoncle qui laisse échapper du pus, vous devez couvrir l’abcès avec un pansement propre. Gardez la zone propre et ne partagez pas vos objets personnels avec d’autres personnes.

Les furoncles peuvent-ils se propager ?

Techniquement, le furoncle ne peut pas se propager. Cependant, si l’infection a été provoquée par les staphylococcus aureus, la bactérie peut se propager à d’autres zones de votre corps. Cela peut entraîner d’autres furoncles ou d’autres types d’infections.

Pour éviter la propagation de vos furoncles, vous devez pratiquer une bonne hygiène et prendre soin de la zone infectée. Pensez ainsi à vous laver souvent les mains. Veillez à bien laver la zone doucement et souvent avec un gant de toilette, mais ne réutilisez pas le gant. Évitez surtout de partager votre gant de toilette ou vos serviettes avec d’autres personnes. Couvrez la plaie avec des bandages propres, et évitez de toucher la zone infectée plus que nécessaire.

Peut-on crever un furoncle ?

Si vous avez un furoncle, vous pouvez être tenté de l’éclater ou de l’ouvrir avec un instrument tranchant à la maison. Ne le faites pas. Essayez plutôt de faire mûrir votre furoncle et de laisser le temps faire son travail. Si vous cherchez un remède de grand-mère pour cela, visitez ce site internet.

Le fait de percer le furoncle pourrait propager l’infection et aggraver le furoncle. Un furoncle peut guérir tout seul. Cependant, il peut devenir plus douloureux si le pus continue de s’accumuler dans la lésion. Au lieu d’éclater ou de gratter le furoncle, ce qui peut entraîner une infection, traitez-le avec soin.

Utilisez un linge propre et chaud pour appliquer une compresse sur le furoncle. Vous pouvez répéter cette opération plusieurs fois par jour afin d’encourager le furoncle à se résorber et à s’écouler. Gardez la zone propre. Lavez vos mains après avoir touché la zone affectée. Si le furoncle est douloureux, prenez un analgésique comme l’ibuprofène ou l’acétaminophène.

Lorsqu’il est ouvert, le furoncle peut suinter ou dégorger du liquide. Une fois le furoncle ouvert, couvrez-le pour éviter l’infection de la plaie ouverte. Utilisez une gaze ou un tampon absorbant pour empêcher le pus de se répandre. Changez fréquemment de gaze ou de tampon.

Quand faut-il avoir recours à un médecin ?

Si votre furoncle a été causé par une staphylocoque aureus résistante, l’infection peut vite s’aggraver, et la guérison peut prendre beaucoup plus de temps. Il s’agit d’un type de bactérie qui s’est immunisé contre certains antibiotiques, ce qui la rend plus difficile à traiter. Si le furoncle a été causé par cette bactérie, vous devez faire très attention à ce que le pus et le liquide du furoncle n’entrent pas en contact avec d’autres personnes.

Si votre furoncle ne guérit pas dans les deux semaines ou présente des signes d’infection grave, faites-le examiner par votre médecin. En effet, votre furoncle peut contenir des bactéries qui peuvent être dangereuses si elles ne sont pas traitées correctement. Il peut être nécessaire d’ouvrir chirurgicalement le furoncle, de le drainer et de prescrire des antibiotiques.