Luminaire cuisine : que faut-il savoir ?

La cuisine est un lieu où on passe en général beaucoup de temps. Aujourd’hui, la modernité aidant, la cuisine est devenue une véritable pièce de vie dans laquelle praticité, esthétisme et luxe se combinent pour en faire une pièce de bien-être. Au nombre des éléments mis à contribution figurent les luminaires de cuisine.

Affectés à premier titre à l’éclairage de cette pièce, ils se révèlent être de véritables objets décoratifs, pour peu qu’on sache les utiliser à bon escient.

Qu’ils soient utilisés pour un éclairage général ou encore en éclairage d’appoint, les luminaires sont incontournables dans une cuisine. Dans ce billet, nous verrons comment utiliser les luminaires, en fonction des différentes zones d’une cuisine.

Luminaire cuisine : que faut-il savoir ?

Un éclairage général

L’éclairage général, comme on le comprend, est celui par lequel toute une pièce ou toute la cuisine est illuminée. C’est celui qu’on active, en entrant dans la cuisine, et qui est destiné à gommer toutes les zones d’ombre. Pour un meilleur effet, l’éclairage de la cuisine ne doit pas être agressif, afin de ne pas éblouir l’arrivant.

Cette forme d’éclairage de cuisine peut être assurée par plusieurs types de luminaires de cuisine à savoir les plafonniers, les encastrés et les réflecteurs sur rail.

  • Le plafonnier : qu’il soit rond, carré, long ou de quelque forme, le plafonnier offre l’avantage d’assurer une lumière chaleureuse et centralisée, laissant ainsi les recoins dans la pénombre.
  • Les réflecteurs sur rail : ce sont des luminaires qui offrent l’avantage de pouvoir, à la guise, être réorientés dans un sens désiré.
  • Les encastrés : ces luminaires de cuisine, généralement utilisés en grand nombre, sont disséminés dans tout le plafond et diffusent une lumière à la fois douce et intense dans toute la cuisine.

L’éclairage du plan de cuisine

Dès lors que vous désirez un éclairage propre à un endroit spécifique dans votre pièce ou cuisine, il s’agit d’un éclairage de type fonctionnel. Ce type d’éclairage fait appel à un luminaire projetant un faisceau, direct et intense, de lumière. C’est souvent le cas pour éclairer un circuit, un plan de travail, un bureau ou autre.

Le plan de travail est cette table centrale ou cet ilot central sur lequel se concentre l’essentiel des activités de la cuisine. Il est donc important de l’éclairer d’un éclairage approprié. Pour y parvenir, certains luminaires de cuisine sont idéaux pour éclairer le plan de travail de cuisine.  Il s’agit :

  • Des suspendus : ce sont des luminaires présents sous divers aspects (métallisés, dépouillés, colorés) et qui produisent un éclairage pas trop tamisé. De longueurs variables, ils peuvent être ajustés à loisir.
  • Des spots qui restent également très adaptés grâce à leurs designs originaux et la qualité discrète de l’éclairage.
  • Des fonds éclairant pour un éclairage intense et invisible une fois éteint. Ce type de luminaire de cuisine produit un halo lumineux généralement bien réparti et sans gêne.

Pour un meilleur effet sur votre plan de travail il est recommandé de préférer un éclairage cuisine avec ampoules LED.

Éclairage d’appoint pour armoires et lavabo

Rien de tel que des rubans ou barres LED à placer dans le fond des armoires pour en chasser définitivement l’obscurité. Ce genre de luminaire pour cuisine est très pratique dans la mesure où ils s’allument instantanément et s’adapte à tout espace.

Au-dessus du lavabo ou du levier, par contre, il est plus opportun de faire l’option d’une applique murale qui  d’éclairer spécifiquement cette zone, tout en adoucissant l’ambiance de la cuisine dès lors que toutes autres sources de lumière sont éteintes.

Voilà, vous avez donc la possibilité d’éclairer chacun des endroits stratégiques de votre cuisine. Cela  fait assez de sources d’éclairage, pour forcément une forte charge en électricité. Voilà pourquoi il est recommandé de faire l’option des luminaires de cuisine LED, plus économiques.

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *