Pourquoi faire une formation de contrôleur vgp ?

La formation de contrôleur VGP (Vérification générale périodique) est une formation à laquelle tout technicien travaillant dans le domaine du levage peut participer. En fait, la vérification générale périodique est un contrôle obligatoire de divers équipements et accessoires de levage. Découvrez ici les raisons qui peuvent vous pousser à faire une formation contrôleur VGP.

Possibilité de monter votre propre bureau de contrôle technique

buildres-regardant-plantesIl n’est pas possible d’exercer le métier de contrôleur vgp sans au préalable suivre une formation spécifique. Une telle formation vous permet d’obtenir un agrément de travail valable pour 10 ans. Une fois que vous avez cet agrément à votre disposition et que vous disposez d’un local qui répond aux normes en vigueur, vous pouvez facilement monter votre propre bureau de contrôle technique. Cela vous offre plusieurs avantages tels qu’être son propre patron, ce qui est synonyme d’avoir la liberté de prendre soi-même les décisions cruciales. De même, vous avez la possibilité de développer votre propre réseau commercial.

Trouver rapidement du travail avec une bonne rémunération

Faire une formation contrôleur vgp vous permet d’avoir accès à une multitude de compétences dans le domaine. Vous serez en mesure de contrôler tous les engins de chantier, les ponts élévateurs, les installations électriques, les circuits de ventilation, etc. Une formation contrôleur vgp vous permet entre autres de connaître le contexte réglementaire issu du Code du travail relatif aux vérifications générales périodiques des engins et équipements de levage. Elle vous permet également d’être en mesure de réaliser les contrôles périodiques des appareils et accessoires de levage

Ces nombreuses compétences que vous allez acquérir vont enrichir votre curriculum vitae et faire que vous ayez un profil très recherché. Le plus intéressant est qu’en début de carrière, vous pouvez percevoir un salaire compris entre 1800 et 2200 €. En milieu ou en fin de carrière, vous pouvez percevoir jusqu’à 3400 € par mois. Qu’attendez-vous donc pour faire votre formation contrôleur vgp ?

Avoir plus d’opportunités et des débouchés professionnels

ingenieurs-regardant-brouillons-chantierSuivre une formation contrôleur vgp vous permet d’être certain d’exploiter vos compétences dans le domaine du contrôle réglementaire et développer votre activité de contrôleur VGP. L’objectif de ces formations est de vous permettre d’acquérir les compétences nécessaires à la vérification périodique des engins ou accessoires de levage et de terrassement. Ainsi, vous pourrez les mettre en pratique partout où le besoin se fera sentir.

Le plus intéressant avec une formation contrôleur vgp, c’est avant tout la partie pratique. Lors de cette formation, vous apprendrez à détecter les défaillances potentielles qui pourraient mettre en péril l’utilisateur. Vous apprendrez également à utiliser un logiciel VGP et à produire un rapport conforme aux normes et législations en vigueur. Vous serez en mesure de :

  • réaliser une visite initiale ;
  • réaliser une visite périodique ;
  • réaliser une visite de remise en service ;
  • réaliser les vérifications périodiques en appliquant la réglementation en vigueur ;
  • appliquer la législation concernant les vérifications et contrôles ;
  • renseigner les feuilles de visite et procès-verbaux.

Le métier de vérificateur VGP est un métier d’avenir. Il s’agit d’un secteur en pleine croissance. Plus vous suivrez des formations contrôleur vgp d’engins ou de matériels spécifiques, plus vous aurez des opportunités et des débouchés professionnels.

Trouver une formation de contrôleur VGP avec un programme pertinent

Avec un métier aussi technique, autant dire que vous n’avez pas le droit à l’erreur dans le choix de votre formation ! En effet, quand on parle de VGP formation et technicité ne font qu’un : autant dire que ce choix ne se prend donc pas à la légère… En vous rendant sur les sites de formation de contrôleur VGP les plus sérieux, vous devriez le plus souvent trouver des similitudes dans les programmes proposés. Avec une méthode qui a d’ores et déjà fait ses preuves par le passé, certaines formations ont tout misé sur un programme qui fonctionne vraiment…

Dans une première grande partie, vous devriez avoir toute une partie théorique sur le contrôle de la qualité et des équipements. Avec un contexte et une législation à connaître sur le bout des doigts, autant dire que vous avez tout intérêt à bien comprendre les derniers décrets et les arrêtés dans le domaine. Dans cette partie théorique, vous apprendrez également comment faire une bonne veille règlementaire : cela vous permettra d’être toujours à jour dans vos prises de décisions au quotidien. Bien que cette partie ne soit pas toujours la plus intéressante pour certains profils qui souhaitent rapidement passer à la pratique, elle est cependant nécessaire…

Si vous suivez bien toute la partie théorique, vous ne devriez aucune difficulté à passer à la pratique par la suite…  Dans cette seconde partie, vous devrez savoir concrètement comment appliquer la réglementation VGP sur des cas précis. Enfin, avec une formation de contrôleur VGP, vous devriez enfin avoir l’opportunité d’avoir à votre disposition tous les bons outils pour faire les contrôles nécessaires pour exercer votre profession. Il ne vous restera alors plus qu’à passer l’évaluation pour valider les connaissances acquises lors de cette formation.

Trouver une formation de contrôleur VGP avec un programme pertinent

Avec un métier aussi technique, autant dire que vous n’avez pas le droit à l’erreur dans le choix de votre formation ! En effet, quand on parle de VGP formation et technicité ne font qu’un : autant dire que ce choix ne se prend donc pas à la légère… En vous rendant sur les sites de formation de contrôleur VGP les plus sérieux, vous devriez le plus souvent trouver des similitudes dans les programmes proposés. Avec une méthode qui a d’ores et déjà fait ses preuves par le passé, certaines formations ont tout misé sur un programme qui fonctionne vraiment…

Dans une première grande partie, vous devriez avoir toute une partie théorique sur le contrôle de la qualité et des équipements. Avec un contexte et une législation à connaître sur le bout des doigts, autant dire que vous avez tout intérêt à bien comprendre les derniers décrets et les arrêtés dans le domaine. Dans cette partie théorique, vous apprendrez également comment faire une bonne veille règlementaire : cela vous permettra d’être toujours à jour dans vos prises de décisions au quotidien. Bien que cette partie ne soit pas toujours la plus intéressante pour certains profils qui souhaitent rapidement passer à la pratique, elle est cependant nécessaire…

Si vous suivez bien toute la partie théorique, vous ne devriez aucune difficulté à passer à la pratique par la suite…  Dans cette seconde partie, vous devrez savoir concrètement comment appliquer la réglementation VGP sur des cas précis. Enfin, avec une formation de contrôleur VGP, vous devriez enfin avoir l’opportunité d’avoir à votre disposition tous les bons outils pour faire les contrôles nécessaires pour exercer votre profession. Il ne vous restera alors plus qu’à passer l’évaluation pour valider les connaissances acquises lors de cette formation.