Cancer du pancréas : symptômes et explications

Innastudio.com » Santé » Cancer du pancréas : symptômes et explications

Le cancer est une affection dangereuse. Il en existe de différentes formes. Mais parmi toutes ces variantes, celui du pancréas est le plus redoutable. Soit parce qu’elles ont vu un proche en souffrir ou parce qu’elles en ont été victimes et ont pu s’en sortir, certaines personnes tremblent juste en entendant son nom. En effet, le cancer du pancréas est connu pour son caractère dévastateur. Sur plus de 10 000 Français chaque année, rares sont les personnes qui survivent. Le taux de survie à 5 ans ne dépasse pas les 5 %. Le pire est qu’il se développe sans entraîner de symptômes dans les premiers temps. Et lorsque les premiers signes apparaissent, la tumeur est souvent déjà à un stade avancé.

Cancer du pancréas : symptômes et explications

Cancer du pancréas : définition

Le pancréas est organe qui participe grandement à la digestion. On le trouve dans la partie supérieure de la cavité abdominale, pas trop loin des reins, derrière l’estomac, et plus principalement dans la courbe du duodénum. Il est constitué de deux parties. Nous avons la partie endocrine qui assure la production des hormones (insuline, glucagon) et la partie exocrine qui est spécialisée dans la sécrétion des enzymes pancréatiques (enzymes digestives). Ces derniers qui sont composés de protéases, de lipases et d’amylases sont des enzymes qui écrasent ce que vous avez consommé en de fines particules. Ainsi, si le pancréas a une anomalie dans son fonctionnement, tout est bouleversé lors de la digestion et du métabolisme glucidique. Et c’est un phénomène pareil qui a lieu quand on souffre du cancer du pancréas qui est, en réalité, une inflammation pancréas. On parle également de pancréatite, et il est dû à la formation d’une tumeur maligne au niveau du pancréas. Cela veut dire que des cellules cancéreuses anormales se sont développées au sein de l’organe. Avec le temps si rien n’est fait, ces cellules envahissent les autres organes de l’organisme. Ce dysfonctionnement fait que le pancréas commence à se digérer lui-même. C’est donc un mal très agressif. On distingue deux variantes de pancréatite : la pancréatite aiguë et la pancréatite chronique. Et les symptômes varient selon le type de pancréatite.

Inflammation du pancréas : quels sont ces symptômes ?

Vu qu’il existe deux types de cancer du pancréas, ils n’ont certainement pas les mêmes signes. Nous allons vous renseigner sur les symptômes liés à chaque forme d’inflammation du pancréas.

La pancréatite aiguë

Ce cancer de pancréas peut se déclencher lorsque vous consommez de l’alcool de manière abusive. On peut aussi le contracter quand on est confronté aux problèmes comme une obstruction par calculs biliaires, une pancréatite postopératoire ou traumatique ou une hyperparathyroïdie (hyperthyroïdie). Une fois que vous avez la maladie, voici les signes annonciateurs.

  • Des douleurs abdominales très fortes pouvant aller jusque dans le dos ;
  • Des nausées et des vomissements ;
  • Des douleurs abdominales qui s’intensifient après avoir mangé ;
  • Un abdomen enflé et douloureux ;
  • Visage blafard ;
  • Sueurs froides ;
  • Abdomen très sensible au toucher ;
  • Tachycardie ;
  • De la fièvre ;
  • Un rythme cardiaque assez élevé.

La pancréatite chronique

Ses causes sont plus ou moins identiques avec la pancréatite aiguë

  • Une indigestion ;
  • Des douleurs à la partie supérieure de l’abdomen ;
  • Des selles huileuses et malodorantes (stéatorrhée) ;
  • Jaunisse (ictère, teint et yeux jaunes) ;
  • Une perte de poids.

Mais ces symptômes peuvent ne pas se manifester au début du cancer et apparaitre à son stade final. Les cellules cancéreuses se développent et se répandent dans d’autres organes d’abord. C’est de ce moment que la tumeur provoque des changements dans le corps. Et c’est généralement le cas chez la majorité des patients.
Aussi, les symptômes ci-dessus ne sont pas spécifiques d’un cancer du pancréas. Ils peuvent être liés à d’autres. C’est pour cela qu’il ne faut pas tirer de conclusion sans avoir consulté un médecin.

(1 votes, Moyenne: 5,00 sur 5)
Loading...