Crise de goutte : description, causes et soins

Considérée comme l’une des plus douloureuses formes de rhumatisme, la goutte est une maladie qui touche les parties molles, les articulations et particulièrement l’articulation de base d’un gros orteil. Cette maladie articulaire inflammatoire est beaucoup plus fréquente chez les hommes âgés d’au moins 40 ans. Grâce aux hormones que produit leur corps, les femmes sont plus protégées contre la maladie goutte qui n’apparait chez elles qu’après la ménopause. Pour tout savoir sur ce mal qui touche de nombreuses personnes aussi bien en France que dans plusieurs pays d’Europe, d’Afrique ou d’Asie, prenez connaissance des informations suivantes. Des conseils qui vous permettront de savoir comment soigner la goutte seront aussi mis à votre disposition.

Crise de goutte

La goutte, qu’est-ce que c’est ?

La goutte est une forme d’arthrite qui engendre de récurrentes crises et de vives douleurs au niveau d’une ou plusieurs articulations. En général, une crise de goutte dure plusieurs jours et les symptômes disparaissent par la suite pour plusieurs semaines. Même si toutes les articulations peuvent être touchées lorsqu’une crise de goutte se déclenche, la maladie se déclare le plus souvent au niveau de l’articulation qui se trouve à la base du gros orteil. Cette dernière devient alors enflée et rouge violacé.

Causes et symptômes de la goutte

La goutte est une maladie qui touche principalement les personnes qui ont un taux d’acide urique élevé dans le sang. Il faut souligner ici que l’acide urique n’est autre qu’un déchet que produit normalement l’organisme et dont l’élimination est assurée par les reins. Lorsque ces derniers ne parviennent pas à éliminer l’acide urique, l’excédent de ce déchet se dépose alors dans l’articulation sous la forme de cristaux, ce qui provoque la douleur et l’inflammation durant une crise de goutte. C’est donc la formation des cristaux qui est à la base de ce mal. En général, la goutte à une origine génétique ou familiale. La survenue des crises peut par ailleurs être engendrée par :

  • Le manque d’activités physiques ;
  • L’obésité ;
  • La forte consommation d’alcool et de viande.

Il n’est donc pas rare qu’une crise se déclenche après une petite fatigue, un repas bien copieux et suffisamment arrosé ou encore un petit traumatisme. Pour limiter au maximum les risques de survenance d’une crise, l’idéal est donc d’opter pour un régime goutte adapté. En ce qui concerne les symptômes de ce mal, l’on peut dans un premier temps évoquer le fait qu’il se déclenche soudainement. Cette maladie peut également se manifester une seule fois tout au long d’une vie ou alors devenir récurrente. La douleur cuisante et intense très tôt le matin ou au cours de la nuit demeure aussi un symptome de la goutte. L’articulation qui est atteinte est quant à elle sensible au toucher, enflée et la peau devient violacée ou rouge. Lorsqu’elle n’est pas traitée de manière adéquate, la goutte peut à long terme engendrer des complications.

Comment faire passer une crise de goutte rapidement ?

Crise de goutte que faire ? Telle est généralement la préoccupation des personnes qui font face à une crise de goutte. Dans le cas où un traitement spécifique n’est pas adopté, la crise disparait spontanément au bout de trois ou quatorze jours. Toutefois, pour réduire le plus possible les symptômes douloureux ainsi que la durée de ce mal, les médecins prescrivent certains médicaments. Pour que ces derniers puissent être efficaces, l’idéal est de procéder à leur prise avant le début de la crise. Les médicaments qui sont généralement recommandés sont de trois types :

  • La cortisone ;
  • Les anti-inflammatoires non stéroïdiens ;
  • La colchicine.

Pour bénéficier des meilleurs soins, il est préférable d’effectuer une séance de consultation avec votre médecin traitant.

Les affections inflammatoires touchant les articulations sont bien nombreuses et parmi elles, on retrouve une certaine forme d’arthrite qu’on appelle la goutte qui est l’une des plus vieilles maladies.

En effet, autrefois, on l’appelait “maladie de rois” mais aussi “maladie des riches” dont l’origine un dépôt des cristaux d’urate de sodium au niveau des diverses articulations provoquant de très vives douleurs qui surviennent le plus souvent au niveau du gros orteil mais les autres articulations sont aussi concernées comme celle des chevilles ou encore les poignets, les genoux et d’autres encore.

Ce qu’il y a d’important à savoir sur la goutte

D’abord, il faut savoir que la goutte est le résultat d’un déséquilibre métabolique des purines donnant lieu à un taux très important d’acide urique dans le sang et là on parle d’hyperuricémie car ce déchet métabolique est censé être produit en quantité plutôt raisonnable mais dans le cas contraire, le surplus se dépose petit à petit goutte à goutte dans les différentes articulations et cela sous la forme de cristaux provoquant ainsi les réactions inflammatoires qui sont la source des douleurs.

Ainsi, on retrouve les différents symptômes de la goutte qui se caractérisent par :

  • Des épisodes de douleurs très intenses qui arrivent de façon soudaine.

  • Apparition de rougeurs.

  • Une rigidité.

  • Une inflammation importante des articulations.

  • Le risque d’une hyperuricémie sur le long terme c’est la formation des cristaux et cela sous la peau et c’est ce qu’on appelle tophus.

On remarque également d’autres symptômes dans les cas des crises de goutte comme:

  • Les crises de douleurs surviennent beaucoup la nuit.

  • Une sensation de froid très importante au niveau de l’articulation concernée.

  • Quelquefois, les douleurs articulaires se généralisent pouvant s’accompagner de malaises.

  • Une fièvre qui peut aller jusqu’à 39 °C.

  • Des frissons.

Cependant, il arrive qu’il y ait des complications de la goutte et cela se traduit par la formation de calculs rénaux dont la composition est de l’acide urique. Les calculs ainsi formés sont susceptibles de bloquer les voies urinaires ce qui provoque une douleur lors de leur excrétion et leur traitement est nécessaire pour éviter les infections ou une altération des reins.

En outre, pour les personnes atteintes de maladies telle que le diabète ou l’hypertension artérielle qui peuvent altérer en temps normal les reins voient cette détérioration s‘accentuer réduisant l’excrétion de l’acide urique et aggravant la goutte par la même occasion.

Toutefois, pour savoir comment faire passer une crise de goutte rapidement, il serait judicieux de parler des différents traitements de fond mais également de l’alimentation à adopter:

  • Pour les personnes obèses, une cure pour maigrir est indispensable avec une alimentation pauvre en lipides et en calories.

  • Une cure d’eau est importante avec au moins deux litres par jour.

  • Un régime qui est pauvre en purine.

Il est aussi possible de recourir à l’allopurinol en association avec la colchicine pour les crises aiguës qui sont dues à l’excès d’acide urique mais lorsque la goutte est causée par un défaut d’élimination rénale, on utilise le uricosurique,