Innastudio.com » Santé » Diprosone : que faut-il savoir ?

Diprosone : que faut-il savoir ?

Par Camille Roche le 6 novembre 2018

Corticoïde intervenant dans le traitement des maladies de la peau, le diprosone est un médicament qu’on retrouve sur le marché sous diverses formes.

Conscient de son efficacité, vous nourrissez le désir d’en acheter pour traiter les différents problèmes de peau.  Pour cela, il faudrait que vous ayez un minimum de connaissances sur le diprosone pommade. Loin d’être une notice, cet article vous fournira les informations nécessaires pour utiliser comme il se doit le diprosone.

Diprosone

Le diprosone : dans quel cas l’utiliser ?

Le diprosone est un puissant médicament qui traite les infections et maladies cutanées. Sa particularité est d’atténuer les symptômes de ces maladies. Ainsi, on le recommande généralement dans le traitement des inflammations, des démangeaisons et des irritations de la peau. Prescrit par un médecin, vous pourrez l’utiliser pour traiter des maladies de la peau telles que :

  • le psoriasis
  • l’eczéma
  • la dermatite atopique
  • Lichen
  • Lichen scléroatrophique génital
  • Prurigo non parasitaire ;
  • Traitement symptomatique du prurit du mycosis fongoïde.

Outre les maladies et infections cutanées susmentionnées, le diprosone  peut s’utiliser sur une courte durée en cas de piqûre d’insecte (abeille, guêpes, fourmis). Il permettra, dans ces cas, d’atténuer la douleur et de réduire l’inflammation.

En vertu de la diversité des maladies qu’il traite, le diprosone est proposé sous plusieurs formes pharmaceutiques. Il est vendu sous la forme de pommade, de crème ou encore de lotion. Le diprosone crème quant à lui  est généralement utilisé pour le traitement des lésions aiguës.  Son efficacité tient au fait qu’il contient du corticoïde à usage cutané.

Le diprosone : comment l’utiliser ?

En fonction du type d’affection cutanée que présente le sujet malade, le médecin traitant recommande une application du diprosone une ou deux fois par jour. Il suffit juste d’appliquer le produit sur les lésions et de masser légèrement jusqu’à ce que le diprosone pénètre complètement dans la peau.

Que ce soit la crème ou la pommade, ne continuez pas le traitement au diprosone au-delà de quatre semaines sans avis de votre médecin ou pharmacien.

Tenez ce médicament à température ambiante loin de la lumière, de l’humidité et surtout loin de la portée des enfants. Pour plus de sécurité, ne jetez jamais le tube du diprosone même vide dans les eaux de toilette ou dans les ordures ménagères. Demandez conseil à votre pharmacien pour vous débarrasser efficacement du médicament périmé ou inutilisé.

Dans quel cas ne pas utiliser le diprosone ?

Si vous êtes hypersensibles aux corticoïdes ou à une autre substance contenue dans ce médicament, son usage vous est formellement interdit. Aussi, si vous présentez sur votre corps des lésions dues à une acné ou à une infection d’origine fongique, virale, parasitaire  ou même bactérienne,  ce médicament vous est proscrit.

Notez bien que l’application du diprosone dans le visage est formellement interdite. Si vous êtes en état de grossesse, ou que vous planifiez une grossesse, veuillez avertir votre pharmacien ou médecin avant d’utiliser du diprosone lotion ou n’importe quelle autre forme du diprosone.

Quels sont les effets indésirables de la prise du diprosone ?

Tous les patients traités au diprosone ne peuvent pas forcément développer des effets secondaires. Néanmoins, chez certains, la prise du diprosone pourrait entraîner :

  • une sensation de picotement lorsque la lotion est appliquée ;
  • une sensation de rougeur, de picotement ou de brûlure de la peau ;
  • une éruption cutanée ou une sensation de sécheresse de la peau ;
  • une coloration anormale de la peau.

Vous ne ressentirez pas tous forcément ces types d’effets indésirables. Quel que soit ce que vous ressentirez à la prise de ce médicament, il est important de consulter votre médecin traitant ou pharmacien pour qu’il vous dicte la conduite à tenir.

Camille Roche

Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 51 vote, average: 5,00 out of 5 (1 votes, average: 5,00 out of 5)
You need to be a registered member to rate this.
Loading...