Comment installer un banc de mobilier urbain ?

L’installation d’un banc de mobilier urbain répond à certaines spécificités. À cause de son caractère public, ce type d’aménagement doit respecter des contraintes d’ordre technique et légal. Toute personne souhaitant installer ce type d’équipement dans sa ville doit donc connaître ces exigences et les respecter. Souhaitez-vous savoir comment bien installer un banc de mobilier urbain dans votre localité ? Voici tout ce qu’il faut savoir.

Connaître la réglementation régissant l’installation des bancs d’équipement urbain

Le banc mobilier urbain est un équipement public comme tous les autres. Pour cela, son installation obéit à certaines règles de sécurité. De ce fait, cette pose ne doit pas constituer une entrave à la libre circulation des personnes. De même, elle ne doit également pas constituer un vecteur d’exclusions sociales. Toute catégorie d’usagers doit donc pouvoir y accéder librement. Il s’agit notamment :

  • des personnes à faible capacité motrice
  • des personnes à mobilité réduite
  • des malvoyants
  • ou des personnes en poussette.

L’installation d’un banc mobilier urbain ne doit pas aussi empêcher la libre circulation des voitures et des autres engins.

Respecter les normes techniques pour la pose d’un banc de mobilier urbain

L’installation d’un banc public doit se faire en prenant en compte certaines dimensions. Elles concernent le banc standard et l’espace qui l’entoure. Ainsi, une longueur de 230 cm doit être dégagée autour du banc urbain comme largeur de passage. Elle se répartit en séparation derrière le banc, espace devant le banc et profondeur de banc. Il peut arriver que l’espace disponible pour votre installation ne vous permette pas de prévoir une largeur de passage. Dans ce cas, le banc peut occuper une partie du trottoir. Si cet espace est également inexploitable, optez alors pour l’installation d’un banc assis — debout. Celui – ci constitue une bonne alternative de banc urbain dans les lieux d’attente.

Par ailleurs, le banc à installer doit occuper lui-même une certaine superficie minimale. Ainsi, prévoyez pour cet utilitaire de repos public une superficie de 1 cm x 360 x 900. Cela permet à toutes les personnes qui s’y installent de se sentir à leur aise.

Bien choisir l’emplacement pour le banc public

Le choix de l’emplacement d’un banc urbain ne se fait pas au hasard. Il tient compte d’un certain nombre de détails et dépend de la volonté de l’initiateur de la pose. Toutefois, par principe, l’installation d’un banc urbain est proscrite en certains endroits. Il s’agit par exemple des espaces proches d’une autoroute à forte densité de circulation. Par ailleurs, lorsque le banc de mobilier urbain déborde sur un trottoir, il doit se placer face à la chaussée. Si le bord du trottoir est assez large, pensez à écarter suffisamment le banc de la route. Ainsi, les usagers de ce banc urbain sont mieux sécurisés.

Le banc à installer peut être un banc — relais. Dans ce cas, l’emplacement à choisir pour son installation ne doit pas obliger le passant à se détourner de son chemin initial. En ce qui concerne les grands espaces comme les parcs, l’installation des bancs publics obéit à un critère esthétique. Par la même occasion, l’emplacement du banc doit permettre à son occupant de profiter au maximum du panorama des lieux.