Derniers articles

Comment savoir si on est ShadowBan sur Twitter ? La solution

Consulter Masquer le sommaire
Vous êtes un créateur de contenu assidu de Twitter. Vous tweetez, retweetez, répondez, likez, suivez et de temps à autre, vous vous faites suivre par de nouveaux abonnés. Bref, vous êtes un twitto accompli. Mais voilà, depuis quelque temps, vous avez l’impression que vos tweets ne sont plus vus par personne. Vous vous demandez ce qu’il peut bien se passer. Eh bien, il y a de fortes chances que vous soyez victime d’un shadowban.

Le shadowban, qu’est-ce que c’est ?

Le shadowban, aussi appelé bannissement fantôme, est une sanction discrète que les plateformes de réseaux sociaux infligent à certains comptes d’utilisateurs qui ne respectent pas leurs règles.

Comment ça fonctionne ? Cela consiste à limiter automatiquement la visibilité de l’activité d’un utilisateur, sans qu’il s’en rende compte. Ainsi, ses tweets n’apparaissent plus dans les résultats de recherche, ni dans les suggestions, ni dans les fils d’actualité de ses abonnés. Ces tweets deviennent donc inutiles, puisque seuls ceux qui visitent directement votre mur peuvent voir vos nouvelles publications, et non plus dans leur fil d’actualité.

Pourquoi Twitter fait-il cela ? Plusieurs raisons peuvent justifier cette mesure :

  • lutter contre le spam, faux comptes, bots, contenus illégaux et tout ce qui peut nuire à la qualité du réseau social ;
  • favoriser les contenus pertinents, originaux, intéressants et tout ce qui peut attirer ou fidéliser les utilisateurs ;
  • appliquer son algorithme, qui trie et classe les tweets en fonction de leur popularité, de leur actualité et de leur valeur ajoutée.

Le shadowban est donc une façon pour ces plateformes de réduire l’impact des comptes indésirables, sans les bannir complètement.

Lire :  Miner bitcoin : quelques stratégies

Quels sont les critères du shadowban sur Twitter ?

Les réseaux sociaux utilisent le shadowban pour empêcher les spammeurs et les robots d’inonder leurs plateformes de contenus non modérés et ennuyeux. Bien sûr, aucune d’elles, y compris Twitter, ne communique officiellement sur la véracité et les critères de cette restriction, et prétendent qu’elle est le fruit de l’imaginaire des trolls sur Internet. Néanmoins, il existe plusieurs hypothèses sur les causes qui peuvent vous valoir cette sanction. Parmi elles, on peut citer :

  • l’utilisation abusive de hashtags populaires, mais hors sujet, pour attirer l’attention sur vos tweets ;
  • l’envoi de tweets répétitifs, agressifs, injurieux ou contraires aux bonnes mœurs ;
  • la promotion excessive de vos produits, services ou sites web sans apporter de valeur ajoutée à la communauté ;
  • le recours à des services automatisés, des bots, ou des logiciels de gestion de comptes, qui peuvent être considérés comme du spam ;
  • le suivi et le désabonnement massif et fréquent d’autres utilisateurs, dans le but d’augmenter artificiellement votre nombre d’abonnés ;
  • un taux de followers suspect.

S’il vous est arrivé d’employer un ou plusieurs des éléments énumérés ci-dessus, il est normal que vous subissiez une limitation de l’activité de votre compte.

Comment vérifier si vous êtes shadowban sur Twitter ?

Il n’existe pas de méthode infaillible pour savoir si vous êtes shadowBan sur Twitter, mais quelques astuces évidentes peuvent vous en donner une idée, particulièrement si toutes vos interactions sur le média social s’arrêtent. Si tel est le cas, vous pouvez utiliser le testeur shadowban de Twitter afin de vérifier si votre compte est bel et bien restreint. Le processus est assez simple, il vous faudra juste insérer votre nom d’utilisateur dans le champ attitré et observer les résultats.

Une autre méthode consiste à vous déconnecter de votre compte et de rechercher votre identifiant Twitter dans la barre de recherche du média social. Si votre compte n’est pas visible, vous comprendrez que vous êtes réellement banni. Pareillement, si vous faites une recherche de mots-clés concernant votre dernier tweet posté et n’obtenez rien, alors cela voudra dire que vous êtes banni.

Lire :  Comment installer Windows 10 ? Les différentes étapes à suivre

Vous pouvez aussi faire appel à une société tierce fiable pour effectuer un test shadowban, mais vous devrez prendre le risque de leur communiquer des détails précieux de votre compte afin qu’elle effectue des tests.

Comment faire cesser un shadowban sur Twitter ?

Si vous pensez être victime de shadowban sur Twitter, ne paniquez pas. Il existe des solutions pour tenter de lever cette sanction. Voici quelques conseils à suivre :

  • revoyez vos tweets et supprimez ceux qui pourraient être considérés comme inappropriés ou spammy. Faites de même avec vos réponses, hashtags et mentions ;
  • réduisez la fréquence de vos tweets et évitez de publier le même contenu plusieurs fois. Privilégiez la qualité de votre contenu à la quantité et apportez de la valeur à vos abonnés ;
  • respectez les règles de Twitter et adoptez un comportement respectueux, constructif et positif sur la plateforme. Ne harcelez pas, n’insultez pas, n’usurpez pas l’identité d’autrui et ne partagez pas de fausses informations ;
  • contactez le support de Twitter en leur expliquant votre situation et en leur demandant de rétablir votre visibilité. Soyez poli, patient et coopératif. Il se peut que votre bannissement soit dû à une erreur et qu’il soit levé rapidement ;
  • attendez quelques jours, voire quelques semaines, sans changer de comportement. Il se peut que ce bannissement fantôme soit temporaire, et qu’il disparaisse de lui-même.

En général, lorsque vous subissez un shadowban ou ghostban, il faut attendre 14 jours pour être rétabli et que tout redevienne normal. Seulement, c’est un temps tout de même long pour un créateur de contenu et qui peut lui être fatal. Et une fois l’interdiction levée, cela peut prendre du temps pour retrouver votre élan d’avant la mesure restrictive. Il vous faudra donc garder votre sang-froid et attendre patiemment que tout soit arrangé.

Lire :  Canal Plus gratuit : comment regarder hors de France grâce au proxy VPN/DNS

Comment faire pour éviter d’être shadowban ?

Pour réduire le risque de subir un bannissement fantôme :

  • confirmez votre adresse mail pour ne pas être pris pour un robot de manière automatique ;
  • évitez d’envoyer du contenu indésirable aux gens, car plus vous êtes signalé ou bloqué, plus vous vous rapprochez du ban ;
  • insérez une photo de profil, ce qui vous rend davantage identifiable et présente moins de risques de vous voir associé à un robot ;
  • surtout, ne publiez pas trop de contenus publicitaires ou ne soyez pas trop promotionnel ;
  • restez courtois et polis envers les autres utilisateurs.

On peut se faire bannir pour avoir enfreint les politiques communautaires d’un réseau social, mais cela peut aussi arriver accidentellement ou être le produit d’une erreur de Twitter. Alors, si vous êtes shadowban, appliquez les consignes afin de permettre un rétablissement de votre compte et apprenez de vos erreurs.

Partagez votre avis

Vous êtes ici : Accueil » Comment savoir si on est ShadowBan sur Twitter ? La solution