Derniers articles

Freelance informatique : Comment fixer son taux horaire ?

L’informatique est un secteur d’activité en évolution perpétuelle. Elle est diversifiée et présente une large sélection d’opportunités. Elle offre la possibilité de travailler en ligne comme le freelancer. Ce statut de travailleur indépendant garantit la flexibilité, la praticité et la diversité des tâches.

Consulter Masquer le sommaire

Pour déterminer la charge de travail et évaluer la progression professionnelle du freelance informatique, il faut savoir calculer son taux horaire. Pour y parvenir, il est nécessaire de définir son salaire mensuel, son nombre de jours de travail et évaluer ses charges.

Comment calculer manuellement le taux horaire pour une freelance dans l’informatique?

Le taux horaire est la somme pouvant être perçue par les travailleurs dépendants ou indépendants pour une heure de travail réalisé. Elle ne prend pas en compte les primes, les heures supplémentaires et les gratifications en nature.

Cette définition reste identique pour tous les secteurs d’activités. La fixation de ce taux peut être faite avec une méthode manuelle.

Renseignez-vous sur l’état du marché

Avant de vous lancer dans la détermination de votre taux horaire en tant que travailleur indépendant en informatique, vous devez faire l’étude de marché. Cette approche vous permet d’être plus objectifs et de ramener les données aux justes proportions.

Vous limitez par cette occasion les incertitudes et les risques pouvant se rapporter à votre domaine d’activité. Pour réaliser cette étude, commencez par prendre des informations sur les consommateurs potentiels. Essayez de trouver le montant que ces derniers peuvent payer pour vos prestations et services.

Une fois cela fait, vous pouvez vous tourner vers vos concurrents. Renseignez-vous sur leurs produits, leurs services et sur leur taux horaire. Il existe d’autres facteurs à prendre en considération chez ces futurs adversaires. Il s’agit de la taille et de la réputation de leur entreprise.

Essayez de connaître leur chiffre d’affaires et leur support de diffusion. Ces informations sont à rechercher sur le net. Dès fois, il ne faut pas hésiter à vous adresser directement à ces entreprises concurrentes en tant que consommateur.

Lire :  Quel logiciel de gestion de production industrielle choisir ?

Définissez votre salaire net mensuel

Le salaire net mensuel est le montant que vous devez percevoir chaque mois en dehors de l’application du taux d’imposition. Cette somme intervient dans la fixation de votre taux horaire avec le profil de freelance informatique.

Vous ferez une estimation du montant selon votre statut de travailleur indépendant. Il faut considérer le domaine d’activité. Le salaire net mensuel varie d’un spécialiste à un autre. On a une rémunération différente pour les développeurs full stack, les développeurs de jeux vidéo, les data scientists et les architectes informatiques.

Pour déterminer le salaire net mensuel, il faut aussi considérer les compétences et l’ancienneté. Soyez réalistes et objectifs dans l’estimation de ce montant. Évitez de sous-estimer ou surestimer votre capacité pour déterminer ce salaire.

Définissez le nombre de jours à facturer dans le mois

Le temps est un facteur très important dans la fixation du taux d’une freelance de l’informatique. Vous ne pouvez pas travailler à temps plein bien que vous soyez un travailleur autonome. Pour avoir une bonne stabilité professionnelle, vous êtes dans l’obligation d’avoir des périodes de tâches non payées relatives à votre métier.

Parmi la liste des activités à réaliser durant ce temps, on trouve la prospection commerciale, la gestion de l’entreprise, la gestion du blog et la promotion sur les réseaux sociaux. Il faut prendre le soin de déterminer les jours de congés et les jours fériés. La rémunération ne tiendra pas compte de ces périodes.

Évaluez vos charges professionnelles

Les charges professionnelles correspondent aux frais et dépenses que vous ferez pour les besoins de votre activité professionnelle. Ces frais sont remboursés par un employeur dans les travaux dépendants dans l’informatique.

Par contre, pour une freelance, il n’existe pas de remboursement. Les charges professionnelles concernent le loyer de la zone de travail, la communication, la formation et les assurances. On trouve également les équipements et accessoires de travail tels que l’ordinateur, le scanner et l’imprimante.

Lire :  Mise à jour Android : comment faire ?

Pour évaluer les dépenses pour son activité en tant que travailleur autonome, il faut considérer les abonnements dont on aura besoin. Il peut s’agir des logiciels de comptabilité, de GitHub ou de Spotify.

Évaluez vos charges sociales

Après l’évaluation des charges professionnelles, il faut se tourner vers celles sociales et fiscales. Elles peuvent être estimées à l’aide des simulateurs en ligne. Si vous vous lancez en freelance informatique, il vous sera appliqué généralement un taux d’imposition de 30% sur votre revenu mensuel. C’est cela qui vous permet de régler vos cotisations sociales et fiscales.

Le taux d’imposition peut dépendre de nombreux critères. Cela peut être en rapport avec votre spécialité, votre profil juridique et votre situation géographique. Pour réduire vos charges sociales et fiscales, vous pouvez demander des aides financières ou vous mettre à la Contribution Économique Territoriale.

Calculez votre taux horaire

Lorsque vous finissez d’estimer le salaire net mensuel et les diverses charges, vous pouvez déterminer le taux horaire. Pour ce faire, vous devez considérer qu’un mois fait généralement 30 jours, soit 4 week-ends étalés sur deux jours. Vous avez alors 22 jours de travail par mois et travaillez en général 8 heures par jour.

Pour calculer votre taux horaire, vous appliquez la formule TH = (SA+IA+C+VJF) / HT. Dans cette expression mathématique, TH représente le taux horaire, SA le salaire annuel désiré, IA les impôts annuels et C les charges. VJF signifie Vacances et Jours fériés et HT le nombre d’heures travaillées.

Après avoir estimé la rémunération que vous souhaitez obtenir pour une heure de travail, vous vous attardez sur certaines vérifications. Il s’agit de la logique du montant par rapport aux tendances du marché et la prise en considération du plafond de freelance informatique.

Comment déterminer numériquement le taux horaire travailleur indépendant de l’informatique?

En plus de la méthode manuelle, le taux horaire peut être fixé de façon automatique sans l’utilisation d’une formule de calcul.

Choisissez votre outil de calcul

L’estimation du montant d’une heure de travail pour un freelance informatique est faite grâce à des simulateurs. Il s’agit des outils de calcul pratiques, gratuits, rapides et simples à utiliser. On n’a pas besoin de se déplacer pour s’en servir. Ces simulateurs de taux horaire sont disponibles sur internet. Vous les retrouvez précisément sur les sites spécialisés dans l’accompagnement des entreprises ou sociétés. Il en existe un large panel à ce propos. Parmi ces plateformes qui se distinguent.

Lire :  Lecteur cd enfant : comparatif et guide des meilleurs du marché

On peut citer :

  • LeadList ;
  • Shine ;
  • ITG ;
  • Taux horaire.

La meilleure plateforme du lot est considérée à l’aide des avis ou des impressions des anciens utilisateurs.

Accédez au simulateur du taux horaire

Après avoir sélectionné un outil de calcul du coût pour une heure de travail, il faut s’y rendre. Pour ce faire, tapez le nom du site dans la barre de recherche de votre navigateur internet. En lançant la requête, on tombe directement sur la page d’accueil de la plateforme. Il ne reste qu’à passer en revue les différentes rubriques qui s’y figurent pour accéder à l’outil.

Renseignez les informations nécessaires

Le simulateur de taux horaire d’un travailleur indépendant dans l’informatique est composé de plusieurs champs à remplir. Vous devez y mentionner votre salaire mensuel souhaité, vos charges hors impôts et votre statut juridique.

À introduire également le nombre d’heures facturées et le nombre de jours de congés. Une fois le remplissage fait, le simulateur analyse vos données et vous indique la somme que vous percevrez par heure.

La fixation d’un taux horaire de travail dépend de plusieurs facteurs. Il s’agit des expériences du travailleur, du niveau d’expertise du freelance et de la qualité des prestations.

Vous êtes ici : Accueil » Freelance informatique : Comment fixer son taux horaire ?