Hypothyroïdie Tsh : comment comprendre cette maladie ?

Plusieurs personnes souffrent de plus en plus des dysfonctionnements de la thyroïde. Pendant que certains se plaignent d’hyperthyroïdie, d’autres souffrent de l’hypothyroïdie. À travers cet article, nous découvrirons l’hypothyroïdie, puis nous aborderons les traitements disponibles pour soigner ce problème.

Hypothyroïdie Tsh : comment comprendre cette maladie ?

Brève définition de l’hypothyroïdie et du Tsh

L’hypothyroïdie est un dysfonctionnement de la glande thyroïde, dont la conséquence est la faible production d’hormone. Les personnes sujettes à cette maladie sont les femmes ayant un peu plus de 50 ans.

Le Tsh quant à lui est la désignation anglaise de la thyréostimuline ou la thyréotrophine. Il s’agit en réalité d’une hormone qui est sécrétée par l’antéhypophyse et dont le rôle est de stimuler la glande thyroïde.

Ainsi, pour que la glande thyroïde fonctionne normalement, il faut que le taux de Tsh nécessaire soit secrété par le cerveau et qu’en retour la thyroïde fonctionne normalement. L’hypothyroïdie pourrait être liée à l’une de ces raisons.

L’hypothyroïdie et le rapport avec la prise de poids

La glande thyroïde s’occupe en réalité de notre métabolisme. C’est elle qui est en quelques sortes, le gestionnaire des tâches de l’ordinateur, qu’est notre corps. Son rôle est de ce fait majeur. Elle contrôle la dépense énergétique, le poids, le rythme cardiaque, l’énergie des muscles, la digestion, etc.

De ce fait, lorsqu’un dysfonctionnement survient au nouveau de la thyroïde, c’est tout le corps qui en ressent les effets. En ce qui concerne l’hypothyroïdie, le métabolisme n’est plus assuré normalement et l’on prend du poids. Les autres symptômes sont :

  • La fatigue et le manque d’énergie ;
  • Essoufflement et hypotension ;
  • Constipation et douleurs abdominales ;
  • Cycles menstruels irréguliers, infertilité ;
  • Perte de mémoire, absence, confusion ;
  • Le goitre et la vieillesse prématurée, etc.

Au vu de ces dysfonctionnements, il faut reconnaitre que l’Hypothyroïdie est une maladie grave qu’il convient de prendre en charge rapidement. N’hésitez pas une seconde à consulter un médecin pour un traitement.

Quels sont les traitements disponibles pour lutter contre l’hypothyroïdie ?

L’Hypothyroïdie ne se guérit malheureusement pas. Les traitements qui existent aujourd’hui sont plutôt des médicaments à prendre pour compenser le dysfonctionnement ou plutôt la paresse de la glande thyroïde.

Plusieurs médicaments sont proposés pour rétablir un bon niveau de métabolisme. Il s’agit généralement de la synthèse de l’hormone T4, hormones non sécrétées par la thyroïde malade. Ces médicaments vous seront donc prescrits par le médecin. En voici quelques exemples : Levothyrox, Novothyral, ou Levothyroid.

Il faut noter ici que ces médicaments ne seront pas pris de façon permanente chez certains malades. Il arrive qu’à certains moments, le problème de la glande thyroïde soit corrigé et reprenne son fonctionnement normal.

En revanche, lorsque le problème se transforme en goitre, après l’échec des traitements médicamenteux, une opération d’urgence est conseillée. Au cours de cette opération, le chirurgien procède à l’ablation de la glande. Dans ce dernier cas, il vous faudra prendre vos médicaments à vie.

Comment prévenir cette maladie ?

Afin d’éviter les différentes frustrations et autres problèmes relatifs à la thyroïde, vous devez avoir une alimentation saine et équilibrée. Votre alimentation doit apporter à votre thyroïde le nécessaire pour fonctionner normalement. Surtout, mangez de temps en temps, des produits riches en iode, en sélénium et en zinc.

De même, vous devez faire du sport. Cela vous permettra de faire travailler davantage votre thyroïde et d’augmenter votre métabolisme. Toujours pour prévenir cette maladie, faites régulièrement des diagnostics. Votre médecin vous prescrira alors des compléments alimentaires et vous donnera des conseils avisés.

Enfin, lorsque vous souffrez de l’hypothyroïdie, prenez régulièrement le traitement prescrit par votre médecin. Vous éviterez ainsi d’aggraver votre maladie. N’oubliez pas qu’on peut vivre avec l’hypothyroïdie sans problème.

 

Vous pouvez continuer avec d'autres articles :

Camille Roche
Je suis tombé dans l’univers high-tech assez jeune, j’ai donc une soif de connaissances que j’aurais le plaisir de vous dévoiler. Je suis assez polyvalent et je m’attaque aussi à l’immobilier et même au bricolage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *