Comment se motiver pour travailler ses sites de niche ?

Motivation

Nous sommes un grand nombre de SEO à lancer de multiples sites de niche (J’utilise ce terme afin de globaliser bien sûr) dans diverses thématiques, et on arrive tous à un moment où la motivation n’est plus là. Effectivement, pour ceux qui ont le double statut Employé / Auto-entrepreneur, c’est toujours difficile après une journée complète de travail de se remettre à fond sur ses sites et c’est entièrement compréhensible.

D’ailleurs, Stéphane Madaleno avait fait une superbe conférence qui abordait en grande partie ce sujet lors du denier « Que Du Web » à Deauville. Il y avait une partie sur la motivation et ce n’est pas pour rien, ce facteur peut tout faire basculer dans un projet. Une personne ayant moins de moyens, moins de force de frappe, d’outils etc… mais qui s’accroche, ne lâche rien et fait preuve d’une motivation phénoménale arrivera tôt au tard à ses fins ! #CestBeau

Il y a également une personne que je souhaite citer car il a joué très fortement au développement de mes propres sites : Kévin Jourdan.
Un seul de ces articles a suffit à me remotiver il y a de ça quelques années maintenant…

Il n’y a pas de grandes méthodes pour se motiver, mais rien que des petits détails peuvent changer beaucoup de choses…

Fixez-vous des objectifs réalisables

Rien de mieux que de savoir où l’on va.

Vous allez sûrement penser que c’est « normal », mais de nombreuses personnes travaillent ou ont travaillé (comme moi…) sans avoir de réels objectifs. En soi, ce n’est pas forcément « Pénalisant » car n’oublions pas que nous sommes dans le cadre d’une activité secondaire.

Mais se fixer des objectifs réalisables permet de se motiver à travailler pour les atteindre tout simplement, et de ce fait, vous allez travailler bien plus qu’auparavant, c’est une certitude.

Même si ce ne sont que de petits objectifs, la sensation de réussite vous poussera vers le haut, va vous motiver et vous aidez à continuer.

Exemple : je fais 1 lien / jours sur ce site.

On peut penser que c’est peu, mais au bout d’un mois… vous avez déjà 30 domaines référents…

Fixez-vous des plages horaires

Une des choses très importantes quand on travaille son activité de façon secondaire, c’est de s’imposer des plages de travail dans sa journée / semaine.
Il faut garder à l’esprit que ces plages de travail sont incompressibles et ne doivent pas bouger.

Si vous vous fixez 2h / soir, 3 jours / semaine, alors ne travaillez pas plus et fixez-vous des objectifs à atteindre durant ces deux heures de travail.
Certains penseront que 6h de travail dans la semaine c’est peu, mais en étant bien organisé et en se fixant de bons objectifs, on peut réellement faire de belles choses…

Ayez du bon matériel

Stéphane en a parlé également mais honnêtement c’est foutrement important ! Assez pour en remettre une couche dans cet article.

Pour preuve, durant un temps mon ordinateur n’était pas le plus performant du monde, il « bugait », ce qui me posait problème pour mon travail de tous les jours mais également pour mes MFAs.

Pourquoi ? Car tout simplement je n’étais vraiment pas motivé à relancer la machine pour aller travailler une petite heure…

Depuis peu, SSD installé dans la machine, cela redonne un élan de motivation assez dingue. Comme quoi une petite chose peut faire beaucoup…

Idem pour la souris, le clavier, les écrans supplémentaires etc…

Avoir du bon matos performant est très important pour arriver à sortir de beaux projets !

Jouez avec la concurrence

C’est également une chose très efficace ! Je ne dis pas d’aller copier les concurrents, mais revenez-faire un tour de temps à autre chez vos concurrents et analysez comment ils grandissent. C’est sûrement une question d’ego mais quand je vois un concurrent qui arrose diaboliquement une serp, ça me donne un coup de fouet assez fort pour me rebooster !

Ça permet également de faire travailler sa créativité…

Soyez efficient

Si vous travaillez vos sites de niche le soir ou week-end, alors il n’y a pas de perte de temps à avoir ! Pas de Facebook, pas de Skype, ni d’Hangout, concentrez-vous sur les actions à mener afin de faire grandir votre projet.

Il faut à la fin de votre session de travail que vous ayez réellement la sensation d’avoir fait avancer votre site et que cela va être bénéfique pour la suite.

Soyez organisé dans vos tâches et rigoureux…

Lancez de nouveaux projets (mais pas trop…)

Il faut prendre ce point avec des pincettes.

Au début, on est tellement motivé que lancer 10, 20, 30 sites dans des niches relativement concurrentielles ne fait pas peur. Mais après, quand il faut travailler le linking et toutes les autres choses à côté, on est souvent submergé par la quantité de travail (on oublie pas que c’est dans le cas des personnes qui travaillent soir et week-end sur leurs sites…).

J’ai fais cette erreur au début et aujourd’hui je n’ai plus le même raisonnement. Je préfère lancer moins de sites, mais les faire bien, que de jouer sur une pseudo masse et laissez mourir les projets après. Bien entendu, c’est mon point de vue et chacun fait comme il veut.

Participez à des événements

Rien de plus motivant que de participer à des événements dans notre thématique. Que ce soit des événements « In real life » comme le fameux « Black & White SEO » ou « QueDuWeb« , des événements en ligne comme des webinars ou bien tout simplement des apéros dans votre ville, cela donne de la motivation !

En effet, discuter et échanger avec des personnes qui sont dans votre domaine permet de donner des idées, avoir un regard extérieur sur votre projet (si vous en parlez…) et permet donc de gagner en motivation et d’arracher les serps derrière !

28 pensées sur “Comment se motiver pour travailler ses sites de niche ?”

  1. « J’ai fais cette erreur au début et aujourd’hui je n’ai plus le même raisonnement. Je préfère lancer moins de sites, mais les faire bien, que de jouer sur une pseudo masse et laissez mourir les projets après. Bien entendu, c’est mon point de vue et chacun fait comme il veut. »

    –> C’est la phrase clé 😀
    Quantité vs Qualité. Merci pour la mention Romain, ravi que ça continue à te booster 🙂

    1. Hey !

      Tout dépend de la stratégie de chacun, mais avec moi cela fonctionne de la sorte désormais pour mes projets perso 🙂
      Merci à toi,

    2. C’est clair qu’il faut faire des choix dans sa stratégie SEO, ou mettre plus de temps pour créer des sites Internet qualifiés, ou alors automatiser 😉

  2. Je suis justement en train de m’y mettre sérieusement…
    Je suis actuellement dans ce cas, je travaille en agence web et j’ai de plus en plus de mal à m’occuper de mes clients ET de mon travail.

    Il est hors de question de bacler mon travail, que ce soit pour mon employeur ou mon activité.
    Je vais prochainement complètement arrêter le travail en agence pour me lancer pleinement et vivre de mon activité.

    Mais je cherche à diversifier mes revenus, d’ailleurs Korleon Biz est un peu un modèle pour moi… C’est exactement de cette façon que je souhaite travailler.

    C’est pourquoi je lance actuellement un site de niche, j’ai déjà plusieurs blog plus ou moins populaires (150 à 800 visiteurs / jour) que je vais surement mettre de coté faute de temps.

    J’ai parlé avec Kevin Jourdan et je partage entièrement son avis. Qualité > Quantité mais sans jamais viser la perfection qui pousse à l’inaction.

    Merci pour l’article ça me met encore un petit coup de boost 😉

    1. Salut Josselin !

      Très content que ça t’aide un peu alors 🙂

      « j’ai déjà plusieurs blog plus ou moins populaires (150 à 800 visiteurs / jour) que je vais surement mettre de coté faute de temps. » J’ai pas compris pourquoi tu veux les mettre de côté ? Tu ne peux pas les monétiser ?

      1. C’est difficile car le trafic arrive depuis beaucoup de requetes, toutes assez différente.
        Je vais quand même m’y pencher, mais quand je disais « mettre de coté » c’est peut être un peu moins m’en occuper pour libérer du temps sur des sites de niches.

  3. Entièrement d’accord avec toi.
    Il y a l’aspect rentabilité aussi, sans parler du temps passé. Si tu te concentre sur un site, tu vois ce que tu es capable de faire et tu mesure recettes/dépenses. Après, ça permet de voir où on peut aller avec plus de sites. Et ça motive à continuer je trouve.
    Je suis salarié aussi, et J’en suis qu’au début question monétisation de mes sites, mais ça prend forme.

    QueDuWeb c’est un super event, je confirme, j’étais des deux éditions.
    Black and White SEO, je risque de pas pouvoir, la période est très compliqué à cette période justement.

    1. Salut Régis,

      Effectivement l’aspect rentabilité est très important et c’est également un facteur de motivation héhé 🙂

      Dommage que tu ne viennes pas au B&WSEO,
      A très vite Régis !

      1. Salut Romain,

        pauvre de moi, je n’avais même pas fait gaffe que tu étais l’auteur de cet article. Finalement, il est pas juste bien cet article, il est super en fait ! 😉

        Pour B&WSEO, j’ai regardé de nouveau la date… vendredi 7 octobre… arggggh, je sais pas, c’est compliqué. à moins qu’il n’y ait une phase de recrutement sauvage là bas lol

        1. Hello Régis !

          Ahah ^^ Il est sympa ton appel du pied #Recrutement ^^ On fera passer des encarts de pub en mentionnant ta demande entre les confs !
          Si tu peux être là ça serait super, ça va vraiment être top et c’est toujours cool de se retrouver lors de ces events !

          A très vite j’espère 😉

  4. C’est a cause du manque de temps qu’il faut externaliser via des assistant virtuel l’ensemble des tâches qui prennent du temps. J’ai construit et formé en 1 an une equipe de 4 personnes qui travaillent pour moi et s’occupe de mes sites pendant que je travaille sur mes clients.
    L’organisation et les procédures de teavail sont essentielles pour mettre en place une strategie d’outsourcing efficace et rentable !

    1. Hello,

      Effectivement c’est une solution mais surtout lorsque l’on est déjà bien en place au niveau de ses sites et que l’on génère déjà des revenus 🙂
      Pour le coup, l’article porte plutôt sur les personnes qui en sont en début de projet mais merci quand même pour cette précision.

  5. Aujourd’hui, qu’est ce qui réduit la motivation dans la création de sites de niches ? Ce sont principalement les tâches rébarbatives et identiques. Une des solutions semble l’automatisation de ces tâches afin de se consacrer uniquement aux parties qui sont plaisantes. Cela peut être différents suivant les profils certains préféreront le netlinking, d’autres la rédaction, l’optimisation on-site etc… Mais il est certains que le SEO est un travail long et qu’il est nécessaire afin de toujours garder la pêche et la motivation, d’automatiser certaines tâches afin de se sauvegarder d’une certaine lassitude.

    1. Bonjour Didier,

      Entièrement d’accord ! Automatiser une tâche ou la sous-traiter si possible…

  6. Je vois aussi bien des avantages à faire moins et plus quali que de faire du nombre. Franchement, après un certain temps à faire du sale, si tu prends un peu de recul tu t’aperçois que tu pourris plus le web qu’autre chose. Faire de la qualité et des sites utiles (qui peuvent aussi rapporter…) renvois une meilleure image de soit 🙂

    1. Salut Sylvain,

      Tout ça est bien entendu subjectif et dépend de chacun 😉
      Aujourd’hui pour des sites de niche que je monte après le travail je préfère faire quelque chose qui va durer dans le temps effectivement, même s’il rapporte pas énormément, au moins il est rentable et est quasiment en auto-pilote.

  7. Planification, organisation, automatisation, délégation… Pas évident de se remettre à fond dans un projet après une journée de travail au bureau. Il ne faut surtout pas tomber dans de la contrainte…

  8. Salut Romain et merci pour cet article qui va sûrement relancer chez certains la fougue des premières semaines quand on pense effectivement que de monter 30 sites ça va se faire à l’aise. En soi, cette étape là ça va encore mais comme tu dis il faut quand les entretenir et là c’est autre chose.
    Le plus dur au début est de réussir à mécaniser (je dis pas forcément automatiser) toutes les tâches essentielles. Ensuite, c’est beaucoup de rigueur comme tu le dis. Le quota du lien par jour est un exemple : bonne idée mais appliqué à plusieurs sites, ça peut vite prendre du temps. Et puis on a pas que ça à faire non plus tous les jours ou tous les weekend (enfin pour ma part).
    Merci pour ce coup de boost en tout cas ! 😉

    1. Salut Arnaud,

      Tu as entièrement raison, et j’aime beaucoup dans ton commentaire « Et puis on a pas que ça à faire non plus tous les jours ou tous les weekend (enfin pour ma part) ». Effectivement, il est pas mal d’avoir une vie {sociale|de famille} ou autres également 😀

      Bonne journée à toi !

  9. Merci beaucoup Romain pour cet article qui m’a incité à franchir le pas ! J’ai décidé de jouer le jeu alors j’ai acheté le nom de domaine evilcorp.fr en hommage à la série télévisée Mr Robot. Et je pense que je vais faire un site de niche du genre « Don’t do Evil », c’est à dire suivant le modèle du moteur de recherche qui domine le web. Evil Corp sera un site qui parle de démocratie, de hackers, de lanceurs d’alerte, de fous à lier qui se trouvent aussi bien du côté des leaders (banque, institutions, sociétés d’audit, de sondage, think-tanks…) que des classes populaires. Reste à trouver comment monétiser mon business sur ce thème, tu aurais une idée ?

    1. Hello Eliott,

      C’est marrant le nom « Don’t do Evil » me parle beaucoup mais plutôt… comme un Blog seo 😉
      Si tu le souhaites, on peut parler de monétisation en privé avec plaisir, ajoute moi sur Twitter !

      Bonne journée à toi,

    2. Lancer un site sans savoir comment le monétiser me semble être risqué 😉
      A mon avis tu as commencé à l’envers, tu prends le ndd etc une fois que tout le reste est planifié et pas l’inverse.

      Après ta thématique est intéressante mais ça va pas être simple à monétiser à mon avis

      1. Effectivement le process est à l’envers mais ça permet de se faire les dents 😉

  10. Salut Romain, merci pour tes conseils.
    C’est un sujet rarement abordé.
    Pour ma part, je pense que de bosser avec d’autres personnes ou d’échanger pendant des événements donne un bon coup de boost !
    A quand un petit article sur la monétisation de niches. 🙂

    1. Bonjour Morad,

      Effectivement, échanger dans la « vraie vie » reste un bon moyen de se booster pour des projets !
      Pour la monétisation de sites de niche pourquoi pas… à voir 🙂

  11. Merci pour cet article détaillé et intéressant, je bosse de cette manière aussi sur mes sites persos. Je n’ai juste pas encore commencé à assister a des événements réels ou rencontrer physiquement des personnes du secteurs .

Les commentaires sont fermés.